•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Campagne du coquelicot prend son envol dans la région

Des coquelicots reposent sur une tombe.

On n'arrête pas le progrès : il est désormais possible d'acheter des coquelicots numériques!

Photo : La Presse canadienne / JOHN WOODS

Radio-Canada

Les boutonnières de nombreux Saguenéens et Jeannois vont être ornées de fleurs rouges sous peu.

Les désormais célèbres coquelicots de la Légion royale canadienne commencent officiellement à être vendus dans la région dimanche.

Selon cette organisation d’aide aux vétérans, ceux qui s’en procureront vont ainsi venir contribuer à un fonds de soutien aux anciens combattants.

En portant ces fleurs, ils honoreront également les militaires qui ont péri alors qu’ils servaient sous le drapeau canadien.

Coquelicots 101

À la faveur de batailles ayant eu lieu dans la région européenne des Flandres au 19e siècle, de nombreux bâtiments avaient été détruits.

Le sol longtemps reconnu pour y être infertile avait donc été temporairement gorgé de chaux.

Les coquelicots y avaient poussé en abondance et ils avaient recouvert les tombes des défunts soldats.

De telles fleurs ont ultérieurement été portées par ceux qui ne voulaient pas qu’ils soient oubliés.

La tradition perdure encore de nos jours…

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Conflits armés