•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Comment rendre la fête de l'Halloween plus écologique?

Deux enfants courent sur un trottoir avec des sacs pour ramasser des friandises. Ils sont déguisés pour l'Halloween.

Des enfants déguisés pour l'Halloween.

Photo : shutterstock / 9246263575 / 9246263575

Rosalie Dumais-Beaulieu
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La fête de l'Halloween produit chaque année des tonnes de déchets. À Saguenay, des parents prônent l'abolition des sacs à surprises et du suremballage afin de rendre cette fête commerciale un peu plus écolo.

Selon Statistique Canada, l'Halloween vient au deuxième rang des fêtes au cours desquelles on consomme le plus au pays. 418 millions de dollars sont dépensés annuellement uniquement pour les bonbons.

Laurence Berger, mère de quatre enfants, a choisi de contribuer à la réduction de la quantité de déchets produits à cette occasion. Le but, c’est d'acheter le moins possible. Côté bonbons, on va acheter en vrac, des bonbons dans des emballages en carton ou en aluminium, car ça se recycle à l'infini, explique-t-elle.

La petite famille a fabriqué les décorations d’Halloween avec de vieux objets trouvés ici et là et des éléments de la nature comme des branches et des feuilles. Toute la petite marmaille portera des costumes qui ont déjà été portés ou fabriqués avec des vêtements usagés.

Trucs et conseils écolos

Recyc-Québec propose notamment de faire la collecte de bonbons à pied plutôt qu'en voiture et de proscrire les sacs à surprise individuels.

L’organisme de récupération et de recyclage rappelle également aux gens de cuisiner les citrouilles et les courges ou de les composter pour éviter qu'elles ne terminent au dépotoir.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !