•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les vaccins contre la grippe sont arrivés au Nouveau-Brunswick

Une infirmière place une seringue sur le bras d'un garçon

Une infirmière administre un vaccin contre la grippe à un garçon.

Photo : Radio-Canada / Martin Robert

Radio-Canada

Les vaccins contre la grippe saisonnière sont maintenant disponibles au Nouveau-Brunswick, alors que leur arrivée avait été retardée de quelques semaines.

Le ministère de la Santé a annoncé que les cliniques de vaccination contre la grippe pourront reprendre leur cours normal, alors que les commandes de vaccins arrivent finalement dans la province.

Les doses seront distribuées quelques semaines plus tard que les autres années, mais elles sont en route vers les cliniques et les bureaux de médecins depuis hier.

La médecin hygiéniste en chef du Nouveau-Brunswick, Jennifer Russell, encourage tous les résidents à s'inscrire pour recevoir le vaccin contre la grippe.

« La vaccination est le moyen le plus efficace de réduire l’impact de la grippe saisonnière, en particulier pour les personnes les plus exposées au risque de complications, telles que les personnes âgées et les personnes souffrant de problèmes de santé », indique-t-elle dans un communiqué de presse.

Au cours de la saison grippale de l’an dernier, plus de 3008 cas confirmés de grippe ont été enregistrés, dont 619 hospitalisations et 106 hospitalisations aux soins intensifs.

Le ministère rapporte qu’il y a eu 36 décès causés par la grippe au Canada l’année dernière.

Le vaccin est gratuit pour de nombreuses personnes au Nouveau-Brunswick :

  • Adultes et enfants atteints de maladies chroniques (cancer, troubles cardiaques ou pulmonaires, diabète);

  • Résidents de foyers de soins;

  • Personnes âgées de 65 ans et plus;

  • Femmes enceintes;

  • Autochtones;

  • Personnes en contact avec des gens à risques élevés

Le retard de livraison de ce produit est la conséquence d'une lente décision l'hiver dernier de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), selon la Dre Joanne Langley, responsable des maladies infectieuses à l'Hôpital IWK d'Halifax.

Normalement, l'OMS décide en février quelles sont les souches de la grippe à inclure dans les vaccins qui seront administrés plus tard cette année. La décision, cette fois, a été reportée au mois de mars pour être plus proche de la période où le virus est en mutation, mais qui reste tout de même très difficile à prédire.

Avec les informations de CBC

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

Nouveau-Brunswick

Vaccination