•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Feux de forêt en Californie : une ligne de transmission pourrait être en cause

La nuit est tombée et les vignes sont éclairées par l'incendie.

Des vignes sont proches de l'incendie qui brûle près de Geyserville, en Californie.

Photo : Reuters / Stephen Lam

Radio-Canada

Alors que les pompiers californiens luttent toujours contre deux très importants feux de forêt qui menacent le nord et le sud de l’État, la plus grande compagnie d'électricité californienne a déclaré vendredi que le feu qui brûle dans le comté de Sonoma a peut-être été allumé par l’une de ses lignes de transmission.

L’incendie, baptisé Kincade Fire et situé près de la ville de Geyserville, a pour le moment brûlé 49 bâtiments ainsi que 65 kilomètres carrés de forêt, et obligé l’évacuation de près de 2000 personnes.

En raison de forts vents, la Pacific Gas and Electric Company (PG&E) avait pourtant imposé des interruptions de courant à plus d’un demi-million de ses usagers, de mercredi à jeudi, dans le nord et le centre de la Californie, pour éviter qu’un défaut de fonctionnement de ses équipements ne provoque des étincelles ou des flammes.

L’entreprise a cependant indiqué qu’une ligne de transmission de 230 000 volts située près de Geyserville, qui n’avait pas été mise hors fonction, avait connu un problème quelques minutes avant que l’incendie n’éclate; elle a également précisé qu’elle avait trouvé un câble brisé sur une tour de transmission, mercredi soir.

Selon le PDG de la compagnie, il est trop tôt pour savoir si ce câble a allumé l’incendie. Il affirme que la tour avait été inspectée quatre fois dans les deux dernières années et qu’elle était en excellente condition.

PG&E a déclaré faillite en janvier, car elle est mise en cause dans les incendies meurtriers qui ont ravagé le nord de la Californie en 2017 et 2018. Si les enquêtes en cours concluaient à sa responsabilité, elle pourrait être condamnée à verser des milliards de dollars en dommages et intérêts.

50 000 évacués près de Los Angeles

Le brasier semble poussé par les flammes, soufflées devant un camion d'urgence.

Les vents forts attisent l'incendie qui brûle à Canyon Country, au nord de Los Angeles, en Californie.

Photo : Reuters / Gene Blevins

Au nord de Los Angeles, à Santa Clarita, un violent incendie fait également rage. Surnommé Tick Fire, celui-ci a poussé les autorités à ordonner l’évacuation de 50 000 personnes.

Tout comme celui du comté de Sonoma, au nord, le brasier n’est actuellement circonscrit qu’à 5 %.

En entrevue à Radio-Canada, le collaborateur spécial Pierrick Leurent, qui se trouve dans la région, a précisé que les vents extrêmement forts qui sévissent compliquent le travail des pompiers. Ces derniers ont passé toute la nuit et toute la journée à combattre l’incendie.

Selon M. Leurent, les pompiers ont pour le moment réussi à sauver des flammes l’essentiel des maisons. Les autorités rapportent six maisons brûlées, mais ni morts ni blessés.

La cause de cet incendie est inconnue. La compagnie d’électricité Southern California Edison a précisé que le courant avait été coupé dans la région cinq heures avant le début de l’incendie, jeudi après-midi.

Avec les informations de Associated Press

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Incendie

International