•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des punaises dans un autre immeuble fédéral

Deux drapeaux du Canada flottent devant une tour à bureaux du gouvernement fédéral à Ottawa.

Une punaise de lit a été trouvée à l'édifice Jeanne-Mance, au pré Tunney à Ottawa.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Un autre immeuble du gouvernement fédéral à Ottawa pourrait être aux prises avec un problème de punaises de lit. Une punaise a été découverte au 12e étage de l'édifice Jeanne-Mance, au pré Tunney.

Des pièges collants ont été installés. La zone sera aussi traitée à la vapeur sèche. D'autres mesures pourraient être implantées si nécessaire.

Depuis un an, des punaises ont été trouvées dans plusieurs autres édifices fédéraux d’Ottawa et de Gatineau.

Au 235, rue Queen

Leur présence a été recensée en septembre 2018 au septième étage ouest du 235, rue Queen, confirme par courriel Services publics et Approvisionnement Canada (SPAC).

Un programme d’éradication a été aussitôt lancé. Une entreprise a procédé à un traitement complet de l'étage touché. Des sessions d’information sur les punaises et les mesures pour les contrer ont aussi été données aux employés d’Innovation, Sciences et Développement économique Canada (ICDC), précise SPAC.

Malgré tout, des punaises de lit ont été de nouveau répertoriées à quatre autres occasions à l’automne 2018. Les traitements se sont poursuivis, incluant l’application de pesticide, un traitement à la vapeur et un ménage à l’aspirateur. Des pièges collants ont aussi été disposés dans les zones affectées.

Depuis le début de 2019, des punaises ont été trouvées à deux occasions, soit le 1er mars et le 3 octobre. Dans les deux cas, une seule punaise adulte a été retrouvée dans un piège collant. La zone a été traitée. Le 10 octobre, une inspection n’a trouvé aucune autre punaise.

Plusieurs autres édifices touchés

Un autre immeuble fédéral, au 350, avenue King Edward, a aussi été infecté par les punaises cet automne.

Dès que Services publics et Approvisionnement Canada en a été informé, le ministère a travaillé de près avec la gestion de l’immeuble pour implanter le plan d’éradication. Les zones touchées ont été traitées et aucune autre punaise n’a été trouvée lors de l’inspection du 2 octobre.

Par ailleurs, des mesures de nettoyage ont eu lieu ces derniers jours au 16e étage de l'immeuble Jean-Edmonds, 300, rue Slater, ainsi que dans l'édifice fédéral du 22, rue Eddy, à Gatineau, où des punaises avaient été aperçues

Les employés du 70, rue Crémazie – où la présence de punaises avait été rapportée – ont été informés qu’ils pouvaient revenir au travail le 15 octobre.

Un syndicat demande au fédéral d’agir

Mme Picard répond au question d'un journaliste dans son bureau.

La vice-présidente exécutive nationale de l’AFPC, Magali Picard (archives)

Photo : Radio-Canada

L’Alliance de la fonction publique du Canada (AFPC) signale que les cas d’infestation à Ottawa ne sont pas isolés. Des punaises de lit ont été trouvées dans des édifices fédéraux à Ottawa, Gatineau, Montréal, Hamilton, Toronto et Winnipeg, précise le syndicat par courriel.

Tous les employés ont le droit de se sentir en sécurité au travail et veulent avoir l'assurance que les punaises de lit ne les suivront pas à la maison et ne toucheront pas leur famille.

Magali Picard, vice-présidente exécutive nationale, AFPC

L’AFPC demande au gouvernement fédéral d’agir, notamment en inspectant tous ses édifices à l’aide de chiens renifleurs, en procédant à la fumigation de l’ensemble du bâtiment touché – pas seulement à l’étage ou dans la section touché(e) – et en répertoriant officiellement les édifices touchés dans un registre.

Avec les informations de Boris Proulx et de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Santé publique