•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des budgets municipaux qui pourraient être adoptés plus rapidement

Plusieurs personnes assises en cercle

Des municipalités ontariennes connaissent plus tôt qu’à l’habitude les sommes d’argent qu’elles recevront d’un programme provincial pour confectionner les budgets municipaux.

Photo : Radio-Canada / Yvon Thériault

Le gouvernement de Doug Ford a déjà fait connaître aux 389 municipalités ontariennes admissibles, les sommes auxquelles elles ont droit dans le cadre du Fonds de partenariat avec les municipalités de l’Ontario (FPMO).

Le FPMO est le principal programme de subvention d’aide pour les municipalités et soutient les communautés rurales et du Nord. La province investit 500 millions de dollars dans ce programme.

Basées sur plusieurs calculs, les subventions tiennent compte notamment de la croissance de la population et des revenus en taxation.

Une pancarte indiquant le nom de la ville.

La ville de Marathon située sur le bord du lac Supérieur, entre Thunder Bay et Sault-Sainte-Marie recevra 1031 $ par ménage en 2020. Il s’agit d’une légère diminution selon les calculs effectués par le gouvernement Ford.

Photo : Radio-Canada / Pierre-Mathieu Tremblay

Selon la province, c’est la première fois que les avis d’allocation sont envoyés si tôt.

Certaines villes recevront plus d’argent cette année par rapport à l’an dernier.

Pour d’autres, c’est le statu quo.

La ville de North Bay recevra 888 400 $ de plus par rapport à l'année financière 2019.

La devanture du magasin Sears de North Bay

La fermeture du magasin Sears de North Bay a eu un impact sur les revenus fonciers.

Photo : Radio-Canada

Un porte-parole de la Ville, Gord Young, indique qu'une baisse de l’évaluation foncière est la principale cause de cette augmentation des subventions accordées.

La fermeture du magasin Sears en 2018 a fait perdre notamment des revenus fonciers à la ville de North Bay cette année.

En 2019, les contribuables de North Bay ont subi une hausse de 3,14 % de la taxe municipale.

La subvention provinciale accordée équivalait à 378 $ par ménage.

L’ouverture du casino prévue en 2020 fera de nouveau changer les sommes auxquels aura droit cette municipalité l’année suivante.

De petites villes qui reçoivent moins

Chaque municipalité est différente, car les calculs de la province sont basés sur plusieurs facteurs, dont l’évaluation foncière, les terres agricoles et la situation financière particulière de petites communautés rurales et éloignées.

Mais l'aide transitoire pour aider les municipalités a diminué de cinq millions en 2020 pour s'établir à 23 millions de dollars.

À Greenstone, dans le Nord-Ouest de la province, malgré la légère diminution d’environ 55 000 dollars par rapport à l’an dernier, Rénald Beaulieu pousse un soupir de soulagement.

Un homme qui sourit.

Le maire de Greenstone, Rénald Beaulieu, s’attendait à moins de subventions de la part de la province.

Photo : Radio-Canada / Thomas Gerbet

C’était censé être pire que cela. La diminution représente un demi-pour cent d’augmentation sur la taxe municipale, dit le maire Beaulieu.

Cette année, les contribuables de Greenstone paient 2,5 % de plus en taxe foncière.

À Kapuskasing, la somme que recevra cette ville est la même qu’en 2019.

La bonne nouvelle selon le maire David Plourde, c’est que les Kapuskois sauront plus rapidement à quoi s’en tenir par rapport au budget municipal de l’an prochain.

Une pancarte à l'entrée de Kapuskasing indique le nom de la ville.

La municipalité de Kapuskasing fait partie des villes où aucun changement n’a été apporté à l’aide financière accordée par la province.

Photo : Radio-Canada / Mathieu Allard

Nous dépendons de cet argent pour finaliser nos budgets, explique M. Plourde. 

Son conseil municipal entamera les discussions budgétaires le mois prochain et espère pouvoir adopter le tout en janvier. Dans les années passées, on adoptait le budget en avril de l’année courante, dit-il.

Les résidents de Kapuskasing n’ont subi aucune hausse de la taxe municipale en 2019.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !