•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Incendie à Buckingham : la mère du bébé est accusée

Les services d'urgence de la ville de Gatineau sont sur les lieux d'un incendie dans une résidence du secteur Buckingham.

Les services d'urgence de la ville de Gatineau sont sur les lieux d'un incendie dans une résidence du secteur Buckingham.

Photo : S.B.

Radio-Canada

Le Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) a déposé vendredi trois accusations contre la mère d'un bébé de trois mois mort dans un incendie dans le secteur de Buckingham en août dernier.

Elle est accusée d'homicide involontaire, d'incendie criminel mettant en danger la vie humaine et d'incendie criminel entraînant des dommages matériels.

PRÉCISION

Une ordonnance de non-publication nous empêche de publier toute information qui permettrait d'identifier les enfants de l'accusée, qui ont été pris en charge par le directeur de la protection de la jeunesse (DPJ).

La femme de 38 ans a été arrêtée jeudi à 17 h. Elle a comparu vendredi après-midi devant la Cour du Québec à Gatineau. Elle a été remise en liberté sous condition de ne pas entrer en contact avec trois personnes, de ne pas être en possession d'armes et de prendre sa médication. Elle sera de retour en cour le 20 décembre.

Les expertises qu'on a menées sur place ont permis de confirmer qu'il y avait deux foyers d'incendie : un dans un véhicule situé à l'extérieur de la résidence et un à l'intérieur de l'immeuble à logements, a indiqué l'agente Andrée East, porte-parole du SPVG.

L'incendie s'était déclaré dans la nuit du 31 août. L'accusée était à l'intérieur du logement au moment de l'incendie. Elle a été légèrement blessée.

Les cinq membres d'une famille avaient été transportés à l'hôpital.

La police de Gatineau a mené l'enquête

Le Service de sécurité incendie de Gatineau avait établi qu'il n'y avait pas de détecteur de fumée en fonction lors de l'incendie, mais n'avait cependant pas été en mesure de déterminer la cause du brasier.

Le SPVG s'était alors saisi de l'enquête.

Un homme dans la trentaine, le conjoint de l'accusée, reste hospitalisé dans la région de Montréal pour traiter ses brûlures. Il est toujours dans un état jugé sérieux, a précisé Andrée East.

Avec les informations de Boris Proulx

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Crimes et délits