•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'expérience immersive de Dr Seuss en première nord-américaine à Toronto

L'exposition se déroule du 26 octobre au 5 janvier.

L'exposition se déroule du 26 octobre au 5 janvier 2020.

Photo : Radio-Canada

Camille Feireisen

Si le Chat chapeauté et le Grinch vous disent quelque chose, vous reconnaîtrez sans doute l'univers de Dr Seuss, ce prolifique auteur et illustrateur d'histoires pour enfants aux États-Unis, lors de « The Dr Seuss Experience ». Cette exposition immersive sur les œuvres de l'auteur, qui s'étend sur près de 1400 mètres carrés, débarque dans la région de Toronto.

Il s'agit d'une première mondiale. L'exposition est présentée au centre commercial Square One de Mississauga du 26 octobre au 5 janvier 2020.

Dr Seuss, ou Theodor Seuss Geisel de son vrai nom, a révolutionné la lecture des tout-petits dans les années 1950.

Ses rimes sont piquantes et son graphisme exubérant. C'est sa marque de fabrique : appeler l'imaginaire enfantin dans la pédagogie.

Il approchait son travail non seulement comme un artiste, mais aussi comme un designer, explique le directeur artistique de l'exposition, Max Painter.

Selon lui, Dr Seuss pensait chaque détail dans la conception et la narration de ses contes.

Pour entrer dans le monde du célèbre illustrateur, il fallait donc se plonger au cœur de ses œuvres de façon immersive, selon Max Painter.

Nous avons essayé de recréer son univers, sans barrières, entre l'amusement et l'apprentissage.

Max Painter, directeur artistique de « The Dr. Seuss Experience »
Max Painter, directeur artistique de l'exposition The Dr. Seuss Experience pote une barbichette et un béret.

Max Painter, directeur artistique de l'exposition The Dr Seuss Experience.

Photo : Radio-Canada

Neuf salles thématiques proposent une incursion dans les œuvres emblématiques de l'auteur pour enfants.

Du labyrinthe fait de ballons au manège, en passant par des balançoires entourées de miroirs ou encore un champ de tulipes aux longs poils roses et violets... l'exposition met tous les sens en éveil.

Il est possible d'écouter les contes à travers de longs tubes multicolores dans la salle du Lorax ou bien encore de parler au Chat chapeauté dans une autre.

une porte qui s'ouvre sur une petite salle

En acceptant de donner une pièce de monnaie, on peut entrer dans la pièce suivante, il s'agit du conte Le Lorax qui parle de la protection de l'environnement. Les arbres ont été rasés dans cette pièce, on voit l'effet de ne pas avoir voulu protéger la nature. Dans les tubes, il est possible d'écouter différentes histoires de Dr Seuss.

Photo : Radio-Canada / Michael Rich


C'est dans cette salle que ce cachent les wocket, les petites créatures jaunes poilues.

C'est dans cette salle que se cachent les wocket, les petites créatures jaunes poilues.

Photo : Radio-Canada / Michael Rich


Le manègeAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le manège

Photo : Radio-Canada / Michael Rich

Pour l'anecdote, celui-ci ne parle pas tout à fait français. Un petit peu, a-t-il dit.

Dans la salle consacrée au conte moral de l'affreux bonhomme vert qui décide de voler Noël, le Grinch, deux équipes pourront s'affronter en reprenant les cadeaux volés par le monstre poilu.

Dans une autre salle, il faut chercher derrière des étagères de livres et des rideaux les étranges petites créatures jaunes poilues du conte Il y a un wocket dans ma poche.

Redonner le goût de la lecture

La présidente des entreprises Dr Seuss, Susan Brandt, explique que certains livres célèbrent juste la langue et les rimes, tandis que d'autres enseignent des leçons.

Dans Le Lorax par exemple, publié en 1973, Dr Seuss parlait déjà de l'importance de prendre soin de son environnement, de la protection qu'on décidait de lui accorder, c'était un visionnaire, considère Mme Brandt.

Dr Seuss a publié ses premiers livres dès 1937, mais ne sera réellement connu qu'en 1957, lorsqu'il publie Le Chat chapeauté. À ce moment-là, son objectif premier est de faire aimer la lecture aux enfants.

Susan Brandt, présidente d'Entreprises Dr Seuss est blonde, elle porte une robe bleue marine, elle est entourée de ballons en plastique

Susan Brandt, présidente d'Entreprises Dr Seuss

Photo : Radio-Canada / Camille Feireisen

Dans les années 1950, un rapport publié dans un magazine concluait que si l'illettrisme était important aux États-Unis, c'était parce que les livres pour enfants étaient ennuyeux.

Susan Brandt, présidente de Entreprises Dr Seuss

Ces personnages font d'ailleurs partie désormais de la culture populaire américaine : Horton l'éléphant, défenseur des opprimés, Le Chat chapeauté, qui prône le goût du mot, Le Lorax pour parler de l'environnement ou, plus tard, Yertle the turtle, la tortue tyrannique.

Du visuel au papier

L'exposition, très visuelle, a aussi été pensée à l'ère des réseaux sociaux et d'Instagram, reconnaissent les créateurs. Les prix d'entrée sont par ailleurs assez élevés, entre 35 $ par adulte et 29 $ par enfant en soir de semaine.

Max Painter dit aussi espérer que cette immersion dans le monde de Dr Seuss donnera le goût de relire ses œuvres, dont plusieurs sont en vente sur place.

L'exposition a mis environ deux ans à être mise sur pied. Après être présentée à Toronto, l'exposition devrait probablement s'envoler vers les États-Unis.

Dans cette petite pièce carrée entourée de miroirs, l'idée est de réussir à contacter le nombre de ces canards qui ont une étoile et celles qui n'en ont pas.

Dans cette petite pièce carrée entourée de miroirs, l'idée est de réussir à compter le nombre de ces canards qui ont une étoile et celles qui n'en ont pas.

Photo : Radio-Canada

L'exposition « The Dr. Seuss Experience » se déroule au centre commercial Square One de Mississauga du 26 octobre au 5 janvier 2020.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Culture

Divertissement