•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Accident mortel sur la route 155 : le camionneur relâché

Des voitures circulent sur une autoroute l'automne.

L'accident s'est produit sur ce segment de la route 155, à la hauteur du secteur Saint-Georges à Shawinigan.

Photo : Radio-Canada / Josée Ducharme

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un accident de la route sur la route 155 à la hauteur de Shawinigan a fait un mort jeudi soir. La route 155 a été rouverte vers 8 h vendredi, après avoir été fermée à la circulation toute la nuit.

L’accident a eu lieu vers 19 h 40 sur la voie en direction sud près du pont des Piles, à la hauteur du kilomètre 226.

Selon la Sûreté du Québec (SQ), un camion poids lourd a embouti trois véhicules qui étaient immobilisés à un feu de circulation dans une zone de travaux où la circulation se fait en alternance.

Une voiture en flammes et un camion poids lourd

Une personne qui se trouvait dans le véhicule en flammes est morte, rapporte la Sûreté du Québec.

Photo : Facebook / Martin Laforme

Le camion aurait heurté une première voiture qui se trouvait directement devant lui. Cette voiture a pris feu, tout comme le tracteur du poids lourd. La victime est demeurée coincée dans le véhicule accidenté.

Deux autres voitures ont aussi été percutées par le camion. Une femme a été transportée à l'hôpital pour traiter des blessures mineures. Une quatrième voiture aurait heurté l’arrière du poids lourd après la collision, causant des dommages matériels.

Le conducteur du camion n’a pas été blessé. Il a été arrêté, interrogé par les policiers et remis en liberté vendredi. Aucune accusation n'a été déposée pour le moment contre l'homme dans la quarantaine. Une enquête est toujours en cours.

La signalisation en cause?

Un camionneur qui passe régulièrement dans le secteur et  qui circulait en sens inverse a été témoin de la scène de l’accident. Selon lui, une mauvaise signalisation pourrait expliquer la tragédie.

« Ça ne me surprend pas que ça soit arrivé. Des fois je me demande pourquoi ça n’est pas arrivé avant. »

— Une citation de  Un camionneur témoin de la scène de l'accident

Tout l’été, ç’a été de même, a rapporté le témoin. Une pancarte un kilomètre d’avance, avec une camionnette sur l’accotement dans avec une pancarte signalant d’arrêter. C’était vraiment dangereux.

Le MTQ déplore l’accident survenu sur la route 155, mais affirme, après vérifications, que la signalisation du chantier était conforme aux exigences.

Le Ministère tient aussi à préciser qu’il n’a reçu aucune plainte concernant la signalisation de ces travaux avant l’accident.

Le MTQ assure qu'il prendra connaissance des recommandations du coroner s'il y a lieu.

Une deuxième phase de travaux doit commencer dimanche soir sur la 155, cette fois en direction Nord.

Avec les informations de Marie-Pier Bouchard

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !