•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pour Christian Vézina, le langage est un outil de liberté

Le poète Christian Vézina

Le poète Christian Vézina

Photo : Radio-Canada / André-Pier Bérubé

Anne-Josée Cameron

Ardent défenseur des mots et de leur beauté, le poète et metteur en scène Christian Vézina débusque la poésie partout où elle se trouve.

Ce plaisir des mots, Christian Vézina le découvre très tôt. Jeune adolescent, il y puise force et réconfort.

J'essayais d'écrire sur le mot oubli et là, je me suis rendu compte que l'univers était à moi, de par les mots, se souvient-il. Que c'était la liberté, que c'était le plus bel outil de résilience qui existe : les mots.

La découverte de la langue, de la puissance du langage, lui ouvre une grande porte sur le monde. Le langage c'est quand même une des choses les plus merveilleuses de l'univers, constate l'artiste.

Au fil des années, la poésie est devenue une évidence pour Christian Vézina, une façon d'être au monde avec les autres, affirme-t-il.

Entrevue avec Christian Vézina

La poésie est partout

À ceux que la poésie rebute, il rétorque que c'est la parole la plus concrète qu'il connaisse.

Si des journalistes vous décrivent un attentat arrivé dans la bande de Gaza en 30 secondes, vous ne sentirez presque rien. Si un poète vous le décrit, vous allez mettre deux mois à vous en remettre parce que vous allez tout ressentir.

La poésie, justement, c'est concret. C'est utiliser le langage pour écrire de la vie.

Christian Vézina, au sujet de la poésie

Pour lui, la poésie est partout dans le langage de tous les jours, seulement, les gens n'en sont pas toujours conscients.

Les gens disent : "j'aime pas la poésie", mais ils disent aussi "ma mâchoire s'est décrochée, les bras m'en sont tombés", illustre-t-il. Les gens parlent poème à longueur de journée sans s'en rendre compte.

Porter la poésie à travers le Québec

Chaque mois, Christian Vézina présente Le poète en robe de chambre, une série de rencontres avec des artistes qui partagent leurs coups de cœur littéraires.

Cette série, qui ne devait durer que quelques semaines, célèbre cette année ses 10 ans d'existence. La preuve, s'il en est besoin, que la poésie demeure essentielle pour plusieurs.

Le poète en robe de chambre à la Maison de la littérature en dates

  • 22 novembre avec Roger La Rue
  • 6 décembre avec Brigitte Haentjens
  • 17 janvier avec Mani Soleymanlou
  • 21 février avec Maude Guérin
  • 20 mars avec Marie-Ève Milot
  • 24 avril – Christian Vézina visite l’œuvre de Christian Bobin

Québec

Livres