•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Caroline Cochrane élue première ministre des Territoires du Nord-Ouest

Caroline Cochrane à l'Assemblée législative.

Caroline Cochrane est la nouvelle première ministre des Territoires du Nord-Ouest.

Photo : Radio-Canada / Mario De Ciccio

Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La députée de la circonscription de Range Lake à Yellowknife, Caroline Cochrane, a été élue première ministre des Territoires du Nord-Ouest par ses pairs lors du traditionnel vote secret à l’Assemblée législative. Quatre de ses six ministres seront des femmes.

Les 19 députés ont dû procéder à trois votes pour déterminer le gagnant parmi les 4 candidats : R.J. Simpson, Caroline Cochrane,Jason Lafferty et Frieda Martselos.

Un député met un papier dans une boîte.

Chaque vote s'est fait par scrutin secret.

Photo : Radio-Canada / Mario De Ciccio

Les Territoires du Nord-Ouest sont dirigés par un gouvernement de consensus. À l’Assemblée législative, les députés siègent comme indépendants et ce sont eux qui choisissent le premier ministre, les membres du conseil exécutif et le président de l’Assemblée au début de leur mandat.

Depuis le 1er octobre, les 19 députés des Territoires du Nord-Ouest ont été élus, assermentés et ont commencé à élaborer leurs priorités.

Nouveau président de l’Assemblée

Frederick Blake à l'Assemblée législative.

Frederick Blake est le député de Mackenzie Delta.

Photo : Radio-Canada / Mario De Ciccio

Le premier point à l’ordre du jour était l’élection d’un président de l’Assemblée. Frederick Blake fils est le seul à s’être présenté et a ainsi été élu sans opposition. 

Le député de Makenzie Delta présidera les séances à l’Assemblée législative au cours des quatre prochaines années. Il succède ainsi à Jackson Lafferty qui avait lui aussi été choisi sans opposition.

Non seulement le président dirige les séances, mais il doit veiller au respect des règlements, de l’ordre et de la conduite des affaires de l’Assemblée. Il doit donc être impartial et ne vote pas en Chambre, sauf lors du budget et lorsqu’il y a une impasse avec un nombre de votes égaux.

Toutefois, selon le nouveau président, cela ne l'empêchera pas de représenter les électeurs de sa circonscription.

Les autres députés sont prêts à parler de mes dossiers, mais j'aurai un accès direct au premier ministre et aux ministres pour faire avancer les dossiers de mes électeurs. [...] J’espère les rencontrer une fois par mois et on me dit que les dossiers de ma circonscription sont priorisés.

Une citation de :Frederick Blake fils, président, Assemblée législative des T. N.-O.

Six ministres

Photo montage du visage des 19 députés de l'Assemblée législative.

Dans un gouvernement de consensus, ce sont les députés, tous indépendants, qui choisissent leurs premiers ministres et membres du cabinet après les élections.

Photo : Radio-Canada / Mario De Ciccio

Le nouveau cabinet des ministres sera majoritairement composé de femmes. 

Des six ministres choisis par scrutin secret, quatre sont des femmes, en plus de la première ministre.

Voici les députés qui formeront le nouveau cabinet :

  • Diane Thom, députée d’Inuvik Boot Lake

  • Paulie Chinna, députée de Sahtu

  • R.J. Simpson, député de Hay River Nord

  • Shane Thompson, député de Nahendeh

  • Katrina Nokleby, députée de Great Slave

  • Caroline Wawzonek, députée de Yellowknife Sud

La première ministre distribuera maintenant les 11 différents ministères et 13 agences gouvernementales aux députés de son choix.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !