•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La plage des Cantons doit devenir un espace vert, estiment des citoyens

La plage des Cantons, à Magog.

La plage des Cantons, à Magog.

Photo : Radio-Canada / Réjean Gagnon

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Si des citoyens de Magog souhaitent faire du parc de la Plage des Cantons un endroit convivial et familial, celui-ci devra d'abord et avant tout demeurer un espace vert, plaident-ils.

C'est ce qui ressort essentiellement de la consultation citoyenne qui s'est tenue mercredi soir au Centre d'interprétation du Marais de la rivière aux cerises afin de planifier les développements futurs du parc, où plusieurs projets ont suscité la controverse dans le passé.

C'est une zone qui doit demeurer verte, où il ne doit y avoir aucun bâtiment ou équipement durable, soutient Pierre Boucher, qui habite à proximité du parc. Il n'est aucunement question que la pollution visuelle, le bruit ou la lumière viennent saccager cette zone. Elle est excessivement importante à conserver de façon naturelle.

On souhaite que ça reste un ilot de fraicheur et qu'il y ait de la verdure. On aimerait déplacer la plage à l'endroit où se trouve le club de voile en ce moment, qu'il y ait un sentier dans la forêt, qu'il y ait des aires de repos et qu'il y ait une piste où on peut courir autour du parc pendant que les enfants y sont, énumère Brigitte Blais.

Les participants étaient notamment appelés à formuler des idées selon différentes vocations du parc, comme la plage, l'aire de pique-nique ou la portion sportive. Certains estimaient qu'une zone verte n'exclu pas nécessairement l'idée d'une architecture intéressante pour des événements.

Il faut que ce soit invitant pour les gens, note Jean-Sébastien Charlebois. Un des gros défis de ce secteur-là, c'est que ce n'est pas assez utilisé, parce qu'il n'est pas assez accessible et visible. La végétalisation, c'est super et l'idée de planter des arbres, c'est bien également.

La mairesse de Magog, Vicki-May Hamm, convient néanmoins que le parc n'est pas naturel à l'heure actuelle.

Il manque beaucoup d'arbres, il y avait une grosse infrastructure, le labyrinthe, qui a été démolie, explique-t-elle.

« Moi, la plage des Cantons, je trouve que c'est un lieu qui est plus fréquenté par les citoyens que par les visiteurs, c'est un peu moins connu que la pointe Merry et c'est très familial, donc je pense que c'est une bonne place pour les jeux d'eau, des jeux gonflables sur le lac, des événements familiaux, plus d'espace d'ombre et des bbq libre-service. »

— Une citation de  Vicki-May Hamm, mairesse de Magog

Cette dernière note toutefois qu'il sera impossible d'obtenir un projet final qui fera l'unanimité.

Il y en a qui disent oui au marché public et d'autres non, même si ça fait deux ans qu'il est là et qu'il est bien apprécié. Je sais que ça ne fera pas l'unanimité, mais si on respecte les grandes lignes, ça devrait bien aller, croit la mairesse.

Ellle rappelle qu'un sondage sera mis en ligne à compter de jeudi sur le site web de la Ville pour permettre à tous les citoyens de donner leur avis sur le développement éventuel du parc.

La majorité des gens [ce soir] viennent du secteur. Je ne suis pas surprise, mais je veux aussi entendre ce que tout le monde a à dire, souligne Vicki-May Hamm.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !