•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Distillerie des Marigots prend forme à Caplan

Les fondations de la distillerie.

Les murs de la future distillerie devraient être érigés à la mi-novembre.

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La construction de la Distillerie des Marigots est lancée à Caplan. L’investissement de 1,6 million de dollars permettra la confection de spiritueux aux saveurs gaspésiennes dans un lieu ouvert au public.

Depuis deux semaines, une partie du terrain du camping Ruisselet s’est transformée en chantier de construction. Le rêve de Joseph St-Denis Boulanger, un Caplinot d’origine, et sa conjointe Laurie-Anne Cloutier, est en voie de se concrétiser.

Au-delà des fondations de béton, leur projet d’entrepreneuriat repose sur une grande résilience, car c'est lors d'un deuil éprouvant que l'idée de fonder une distillerie en Gaspésie a germé.

Les fondations de la Distillerie des Marigots

Les fondations de la Distillerie des Marigots ont été coulées quinze mois après que le couple propriétaire eut perdu son enfant.

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

Au début du mois de juillet 2018, le couple attendait d’un jour à l’autre son premier enfant, mais le bébé est mort avant l’accouchement.

Ça a été une bombe nucléaire dans nos vies.

Une citation de :Joseph St-Denis Boulanger, copropriétaire de la Distillerie des Marigots

Nos perceptions ont vraiment changé, explique M. St-Denis Boulanger. Ce qu’on faisait dans nos vies à ce moment-là, on s’est rendu compte que ce n’est pas ça qu’on voulait vraiment et qu’on repoussait nos rêves à plus tard.

Joseph St-Denis Boulanger est photographié devant les fondations de sa future distillerie

Ingénieur mécanique de formation, Joseph St-Denis Boulanger s'est initié aux rudiments de la distillation à travers des lectures, des rencontres avec des distillateurs et un stage aux États-Unis.

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

Le couple qui habite à Montréal se réfugie en Gaspésie pour vivre son deuil. C’est devenu évident à ce moment-là qu’on voulait habiter ici, se remémore Joseph St-Denis Boulanger qui avait quitté Caplan à l’âge de 19 ans.

Cette distillerie-là et la vie qu’on a là, précise-t-il, c’est l’héritage de notre fille qui est décédée. Elle a été là à très court terme, mais elle a eu un impact majeur dans nos vies.

Le terroir en bouteille

La Distillerie des Marigots souhaite mettre en marché, à la SAQ et sur place, un gin aromatisé aux herbes indigènes gaspésiennes, un whisky ainsi que diverses liqueurs. Elle s’est alliée avec l’entreprise Gaspésie Sauvage et des herboristes locaux pour cibler des aromates locaux.

On veut mettre en valeur les richesses du terroir des environs pour aller chercher le meilleur de la région et le faire rayonner à l’extérieur.

Une citation de :Joseph St-Denis Boulanger, copropriétaire de la Distillerie des Marigots

Les copropriétaires estiment que les premières recettes pourront être mises en alambic dès février. La vente des premiers alcools et l’ouverture de la distillerie au public sont prévues pour juin.

On veut que les gens viennent pour acheter sur place et visiter nos installations, explique le chef distillateur Joseph St-Denis Boulanger qui a fait un stage dans la réputée distillerie Copperworks à Seattle. Le contact avec la population et les touristes est vraiment au centre du projet.

Un des copropriétaires devant les fondations

La distillerie sera divisée en trois sections: la salle de production, l'entrepôt et la boutique où les visiteurs pourront déguster les produits.

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

L’architecture du bâtiment sera d’inspiration scandinave, avec une structure en bois massif et une fenestration omniprésente.

L’idée, c'est que peu importe où on se trouve dans la distillerie, explique M. St-Denis Boulanger, on puisse voir d’un côté la baie des Chaleurs et de l’autre l’alambic.

Un attrait touristique pour Caplan

La mairesse de Caplan, Lise Castilloux, est emballée par le projet. Selon elle, la distillerie va attirer des visiteurs dans sa municipalité qui compte peu d’attraits touristiques.

Ce projet-là est le bienvenu parce que ça positionnera Caplan au niveau touristique, croit Lise Castilloux. Il y a la Route des bières, mais avec les distilleries, il y a le même principe qui s’installe avec la curiosité des touristes.

La Distillerie des Marigots est la quatrième entreprise spécialisée dans la fabrication des spiritueux à s’implanter en Gaspésie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !