•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La technologie s'invite pour payer le stationnement municipal à Gatineau

Vue d'un parcomètre à Vancouver avec l'option de paiement par l'application PayByPhone.

L'application PayByPhone est disponible dans de nombreuses villes au pays comme Vancouver (photo), Toronto, Ottawa, Montréal et Québec. (archives)

Photo : Radio-Canada / David Horemans

Radio-Canada

Les automobilistes à Gatineau pourront payer leur stationnement municipal avec leur téléphone, un ordinateur ou même une montre intelligente à partir de la mi-décembre. Un contrat conclu avec l’entreprise PayByPhone permettra d’utiliser une application pour effectuer ces transactions.

En novembre, les parcomètres gérés par la Municipalité dans le centre-ville de Gatineau, ainsi que sur les boulevards Saint-Joseph et du Carrefour, seront progressivement remplacés par 65 horodateurs. Des bornes signalétiques seront aussi installées.

Il y a certains endroits où en ce moment il n’y a pas de parcomètres et où il va y avoir des horodateurs qui vont être installés. Il n’y en a pas beaucoup, ce sont quelques sections – elles vont être installées l'année prochaine, précise le conseiller et président du comité exécutif Cédric Tessier.

L'objectif est que les vieux parcomètres soient terminés [d’être remplacés] à la fin de l'année 2019.

Cédric Tessier, conseiller de Hull-Wright et président du comité exécutif

Les tarifs ne changeront pas. Il y aura cependant des frais de 25 cents pour ceux qui utiliseront l’application. La grande majorité des villes au Canada, c'est le choix qu'elles ont fait de facturer ces frais-là aux utilisateurs, souligne M. Tessier.

Le paiement pourra s’effectuer par téléphone portable ou fixe, avec un ordinateur, une tablette ou une montre intelligente Apple.

Les automobilistes paieront leur stationnement à l’horodateur. En activant l’application, ils pourront prolonger la durée à distance, connaître le temps restant, recevoir des alertes (payantes) signalant la fin du stationnement et payer par carte de crédit plutôt qu’en monnaie.

L'application est compatible avec les horodateurs installés du côté d'Ottawa.

Avec les informations de Nathalie Tremblay

Ottawa-Gatineau

Politique municipale