•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Il sera plus facile de traverser la réserve faunique La Vérendrye en véhicule électrique

  La première borne de recharge rapide de la Côte-Nord.

Une borne de recharge rapide (archives)

Photo : Radio-Canada / Benoit Jobin

Emily Blais

Depuis lundi, les propriétaires de véhicules électriques ont accès à deux bornes de recharge rapides à Moncerf-Lytton en Outaouais.

Ils peuvent donc recharger leur batterie à la sortie de la réserve faunique La Vérendrye sur la route 117.

Les bornes, mises en service le lundi 21 octobre, sont conçues pour les véhicules 100 % électriques.

Panneau d'une borne de recharge lente pour voitures électriques avec la mention « circuit électrique » inscrite.

La borne de recharge lente qui était déjà en place à la halte routière Le Domaine, dans la réserve faunique de la Vérendrye.

Photo : Radio-Canada / Mélanie Picard

À l'entrée du parc, ils vont profiter d'une recharge rapide d'environ 20 à 30 minutes pour recharger leur batterie et pouvoir passer le parc de La Vérendrye, et rendus de l'autre côté, à Val-d'Or, il y aura une borne qui va les attendre alors ce sera beaucoup plus facile de pouvoir traverser le parc de La Vérendrye avec un véhicule 100 % électrique, explique Louis-Olivier Batty, porte-parole d'Hydro-Québec. Si la batterie est rechargée pendant 30 minutes, un montant d'environ 5,75 $ sera facturé au client.

Deux bornes de 25 kilowatts au Domaine d'ici la fin de l'année.

« Des bornes qui ne sont pas aussi rapides que des bornes 50 kilowatts, mais qui demeurent quand même beaucoup plus rapides que des bornes standard qu'on retrouve actuellement au Domaine alors, encore là, ça va grandement faciliter pour les besoins de recharge des véhicules électriques en plein milieu du parc La Vérendrye », soutient Louis-Olivier Batty.

D'autres bornes en Abitibi-Témiscamingue

Hydro-Québec prévoit aussi l'installation de deux nouvelles bornes de recharge à Rouyn-Noranda, deux à Ville-Marie et une à Témiscaming avant 2020.

À Senneterre, le conseil municipal de Senneterre a adopté une résolution pour l'installation d'une borne de recharge pour les véhicules électriques à l'hôtel de ville.

Il y a des commerces qui commencent à s'en installer aussi, entre autres chez nous il y a un dépanneur qui va avoir une borne de recharge lente et une rapide, la Caisse populaire en a une. Je pense qu'il faut, dans nos municipalités, surtout une municipalité comme Senneterre, en avoir plusieurs, affirme le maire Jean-Maurice Matte.

Un homme pose devant un bâtiment jaune abritant une papeterie.

Le maire de Senneterre, Jean-Maurice Matte.

Photo : Radio-Canada / Émélie Rivard-Boudreau

La borne de recharge standard de 240 volts sera subventionnée en parts égales par la Ville et le Conseil régional en environnement de l'Abitibi-Témiscamingue. Le maire de Senneterre pense que la borne, qui représente un investissement total de 7050 $, va devenir un atout pour attirer les touristes.

On a eu une grosse demande durant l'été du 100e où il y a des gens du sud de la province qui venaient à nos festivités et qui s'informaient beaucoup sur les endroits où ils pouvaient recharger leur véhicule à Senneterre alors c'est là qu'on a senti qu'il y avait vraiment une demande, indique-t-il.

La date de la mise en service de la borne électrique n'a pas encore été fixée.

Abitibi–Témiscamingue

Transports