•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Quatre individus accusés relativement au rassemblement de Maxime Bernier à Hamilton

Deux policiers tiennent un manifestant.

La police avait arrêté puis relâché quatre manifestants le 29 septembre. Trois d'entre eux sont aujourd'hui accusés.

Photo : CBC/Justin Mowat

Francis Beaudry

Deux hommes de Toronto et deux individus de Hamilton font l'objet de diverses accusations à la suite d'une manifestation visant à empêcher la tenue d'un rassemblement politique du Parti populaire du Canada.

Parmi ceux-ci se trouve Alaa Alsoufi, fils du propriétaire du restaurant Soufi's, qui a fermé brièvement en octobre à la suite de menaces de mort et qui a ensuite rouvert avec la collaboration de la chaîne de restauration Paramount.

En octobre, le propriétaire Husam Alsoufi avait affirmé que son fils était innocent, qu'il n'a pas agressé ni verbalement ni physiquement Dorothy Martson, une dame âgée qui tentait d'avoir accès à l'événement.

Aujourd'hui, la police de Hamilton a annoncé qu'Alaa Alsoufi devra répondre à deux accusations d'intimidation, à deux accusations pour s'être déguisé avec intention criminelle et d'avoir troublé l'ordre public.

Le 29 septembre dernier, le Parti populaire du Canada a organisé un rassemblement au Mohawk College McIntyre Performing Arts Centre de Hamilton. Les militants du PPC ont été accueillis par une centaine de manifestants qui se sont introduits dans l’édifice.

Alaa Alsoufi n'est pas le seul accusé dans cette affaire. Le Torontois Kevin Metcalf et Maximiliano Herrera, de Hamilton, font eux aussi l'objet d’accusations, notamment pour entrave au travail des policiers, pour agression et pour intimidation, ils avaient été arrêtés lors de la manifestation le 29 septembre.

Une quatrième personne a été arrêtée mercredi en matinée relativement à cette affaire. Victoria Wojciechowska, 23 ans, de Hamilton, est accusée de vol d'une valeur de moins de 5000 $ et de s'être déguisée avec une intention criminelle.

La police de Hamilton est encore à la recherche de deux victimes potentielles des accusés.

Avec les informations de Colin Côté-Paulette

Politique fédérale

Politique