•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une députée fédérale croit que Doug Ford a nui aux conservateurs fédéraux

La députée Marilyn Gladu intervient à la Chambre des communes.

La députée conservatrice Marilyn Gladu

Photo : La Presse canadienne / Adrian Wyld

Radio-Canada

La députée conservatrice fédérale de Sarnia–Lambton pense que les compressions imposées par le gouvernement du premier ministre Doug Ford ont nui aux chances des conservateurs fédéraux dans la province lors des élections de lundi.

Marilyn Gladu a été réélue avec près de 50 % des voix dans une circonscription du sud-ouest de l’Ontario, en dépit d’une lutte serrée avec le néo-démocrate Adam Kilner.

J’ai entendu, en faisant du porte-à-porte, que des gens ne voulaient pas voter pour les conservateurs parce qu’ils avaient peur des compressions.

Marilyn Gladu, députée conservatrice fédérale

Le premier ministre Doug Ford s’est pourtant fait très discret pendant la campagne fédérale. Il a affirmé dans un communiqué mardi qu’il était prêt à travailler avec Justin Trudeau. Déjà, la semaine dernière, il s’était montré conciliant et avait déclaré qu’il travaillerait avec quiconque serait élu.

Doug Ford parle lors d'une conférence de presse.

Le premier ministre ontarien, Doug Ford

Photo : La Presse canadienne / Cole Burston

Je suis un peu triste que nous n’ayons pas obtenu une majorité, dit-elle, notant que son parti a cependant fait une progression de 26 sièges. C’est un message pour les libéraux, ils ont perdu beaucoup de votes.

Mme Gladu s’inquiète des concessions que les libéraux de Justin Trudeau pourraient avoir à faire pour s’assurer l’appui des néo-démocrates.

Est-ce que ce sera un accord au cas par cas ou un accord qui sera conditionnel à la mise en place de l’assurance-médicaments ou de l’abandon des pipelines?, se demande-t-elle en rappelant que l’industrie pétrochimique est une source d’emplois dans sa région.

La création d’emplois, la construction de logements abordables et l’ajout de lits dans les services de désintoxication font partie de ses priorités.

Collectivement, elle ajoute que les conservateurs fédéraux vont rappeler que l’équilibre budgétaire, l’élimination du déficit et la réduction des impôts sont des enjeux importants pour les Canadiens.

D’après une entrevue réalisée à l’émission L’Heure de pointe de Radio-Canada

Toronto

Politique fédérale