•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Ville de Gatineau achètera pour 150 000 $ de publicité dans Le Droit

Un maire et des conseillers au conseil municipal de Gatineau.

Le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, lors d'un conseil municipal dans la salle Jean-Despréz à la Maison du citoyen.

Photo : Radio-Canada / Agnès Chapsal

Radio-Canada

La Ville de Gatineau s'est engagée mardi à acheter de la publicité dans le quotidien francophone Le Droit dont la survie est précaire.

Le maire de Gatineau a fait suivre la parole aux actes. En août, Maxime Pedneaud-Jobin s'inquiétait que Le Droit puisse disparaître. Mardi, lors du conseil municipal, les élus ont soutenu le quotidien en votant en faveur d'un versement de 150 000 $ sur trois ans en revenus publicitaires.

Il n'y a pas de démocratie sans média fort, a répété M. Pedneaud-Jobin avant le vote.

La Ville investit déjà environ 200 000 $ par année en avis publics et en publicité.

En août, le Groupe Capitale Médias (GCM) avait fait part de son intention de se placer sous la protection de la Loi sur la faillite et l'insolvabilité, laissant ainsi planer le doute sur la survie de ses six quotidiens, dont Le Droit.

La même journée, le gouvernement caquiste de François Legault a indiqué qu’Investissement Québec octroierait un prêt maximal de cinq millions de dollars à GCM, ce qui permettra à l'entreprise de se protéger de ses créanciers.

Pour une Ville comme nous [Le Droit] est un outil de développement qui est puissant. On ne peut pas se permettre de perdre Le Droit, avait alors réagi M. Pedneaud-Jobin.

Réunion syndicale

Les employés syndiqués, non syndiqués et cadres du Droit sont d'ailleurs convoqués à une assemblée générale spéciale qui se tiendra mercredi soir aux bureaux du Conseil central des syndicats nationaux de l'Outaouais (CCSNO) sur la rue Main, à 18 h.

Le Comité provisoire pour la relance des journaux de Groupe Capitales Médias (GCM) veut entretenir les employés sur une possible campagne de sollicitation pour le financement et leur présenter un plan d'affaires.

Les membres seront également invités à se prononcer un projet d'acquisition de GCM et la participation financière des travailleurs.

Ottawa-Gatineau

Politique municipale