•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Résultats électoraux : « les organismes francophones de la C.-B. globalement soulagés »

Le drapeau franco-colombien et des logos francophones.

Plusieurs organismes francophones de la Colombie-Britannique comptent sur l'appui du NPD et du Bloc québecois pour défendre leurs causes à la nouvelle Chambre des communes d'Ottawa.

Photo : Radio-Canada / Adrien Blanc

Nora Chabib

Plusieurs organismes francophones de la province se disent rassurés de voir les libéraux de nouveau au pouvoir, bien que minoritaires. Selon eux, la formation libérale et la voix du Bloc québécois et du NPD seront favorables aux minorités francophones de la province.

Tout comme la Fédération des communautés francophones et acadienne du Canada, la Fédération des francophones de la Colombie-Britannique (FFCB) s’attend à ce que Justin Trudeau respecte ses engagements sur leur projet de modernisation de la Loi sur les langues officielles (Nouvelle fenêtre).

On souhaite que le fédéral contribue davantage à notre politique de services en français dans la province.

Louis Moubarak, directeur général, FFCB

Le directeur général et artistique du Centre culturel francophone de Vancouver, Pierre Rivard, voit une continuité dans les résultats de cette élection.

Une victoire des conservateurs aurait pu remettre en question la pérennité du Plan d'action pour les langues officielles 2018-2023 (Nouvelle fenêtre), mis en oeuvre par Justin Trudeau, croit-il.

La présidente de l'Alliance des femmes de la francophonie canadienne, Lily Crist, se dit quant à elle déçue de ne pas observer une réelle augmentation du nombre de femmes élues à la Chambre des communes, à Ottawa, mais est rassurée de voir des élus progressistes parmi les différents partis.

De même, la présidente de l'Association des francophones de Nanaimo, Marthe Rollman, estime que le gouvernement minoritaire s’inscrira dans la continuité et sera favorable pour les francophones de la Colombie-Britannique.

Le NPD et le Bloc, alliés des francophones de l’Ouest

De plus, M. Moubarak se sent assez rassuré après les déclarations entendues de la part des autres partis politiques au sujet des minorités francophones.

Le chef du Bloc a fait une déclaration assez rassurante en disant qu’il serait un allié de nos communautés.

Louis Moubarak, directeur général, FFCB

On pense que ce gouvernement-là va être capable de trouver des appuis dont il a besoin pour faire avancer les dossiers qui concernent les langues officielles, ajoute-t-il.

À l’inverse, l'élection de la conservatrice Tracy Gray pour succéder au libéral Stephen Fuhr dans Kelowna-Lake Country risque de compliquer les discussions au sujet de la culture, affirme la directrice générale du Centre culturel de l’Okanagan, Claudie Valque.

On est dans l'opposition maintenant.

Claudie Valque, directrice générale, Centre culturel de l’Okanagan

Autour de Kelowna, deux autres circonscriptions sont devenues bleues, soit Mission-Matsqui-Fraser-Canyon et Kooteney-Columbia, alors que la circonscription d’Okanagan-Sud-Kootenay-Ouest reste aux mains du Nouveau Parti démocratique.

Avec les informations de Benoit Ferradini et Marc-Antoine Bélanger

Colombie-Britannique et Yukon

Élections fédérales