•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Projet-pilote pour l’amélioration continue des fournisseurs du secteur minier

Le déchargement du premier train de minerai en provenance de la mine du lac Bloom, près de Fermont

Le déchargement du premier train de minerai en provenance de la mine du lac Bloom, près de Fermont (archives)

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

François Robert

Dix fournisseurs de minières œuvrant au Québec seront sélectionnés pour participer à un projet-pilote afin de les aider à améliorer leur complémentarité avec de grands donneurs d’ordre du secteur minier.

L’organisme à but non lucratif « Sous-traitance industrielle Québec » a reçu un appui de 700 000 $ du ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles pour orchestrer le projet.

Minerai de fer Québec et Mines Agnico Eagle sont les deux minières qui vont procéder à la sélection de cinq de leurs fournisseurs pour prendre part à ce projet.

Un camion de l'entreprise Minerai de fer Québec

Un camion de l'entreprise Minerai de fer Québec

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

Cela va permettre à ces fournisseurs-là d’avoir un portrait objectif et indépendant de leurs forces et de leurs opportunités d’amélioration, explique le président-directeur général de Sous-traitance industrielle Québec, Richard Blanchet. Nous, des diagnostiques d’entreprises, ça fait plus de 500 qu'on fait depuis une quinzaine d’années, donc on est capables de dire d’une façon totalement objective ce que l’entreprise devrait faire pour s’améliorer parce qu'on peut la comparer à d’autres.

Portrait de Richard Blanchet.

Le président-directeur général de Sous-traitance industrielle Québec, Richard Blanchet

Photo : Gracieuseté de Sous-Traitance industrielle Québec

À la suite des diagnostics qui seront faits chez les fournisseurs, l’encadrement sera offert, souligne Richard Blanchet.

Avec les projets d’amélioration qui vont avoir été ciblés, on va être capable d’offrir aux entreprises une enveloppe pour donner des mandats à des consultants, des experts-conseils, des formateurs, des « coachs » pour venir réaliser les projets d’amélioration avec les entreprises, illustre Richard Blanchet. Tout ça, évidemment sous l’égide des deux donneurs d’ordres qui vont avoir sélectionné ces fournisseurs-là.

Ce projet-pilote pourrait ensuite prendre de l'ampleur, estime Richard Blanchet.

Côte-Nord

Industrie minière