•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les citoyens invités à s'exprimer sur le projet de Gazoduq

Des tuyaux servant à créer des conduites souterraines sont empilées.

Des conduites souterraines semblables à celles-ci seront installées par Gazoduq. (archives)

Photo : gracieuseté Gazoduq

Annie-Claude Luneau

Les citoyens qui désirent donner leur avis aux instances gouvernementales sur le projet de l'entreprise Gazoduq auront une première occasion de le faire.

L'entreprise, qui souhaite installer un pipeline de gaz naturel de 780 kilomètres entre l'Ontario et le Saguenay en passant par l'Abitibi-Témiscamingue, vient de déposer sa Description initiale de projet à l’Agence d’évaluation d’impact du Canada.

Les citoyens auront jusqu'au 12 novembre pour formuler leurs commentaires en ligne.

Il s'agit de la première d'une série d'évaluations environnementales auxquelles devra se soumettre la compagnie, qui a pour but de transporter ce gaz naturel jusqu'à l'usine de liquéfaction d'Énergie Saguenay, qui vendra à son tour le gaz en Asie et en Europe.

Gazoduq devra aussi présenter son projet devant le Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE).

Abitibi–Témiscamingue

Ressources naturelles