•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une continuité appréciée en Estrie au lendemain de l'élection fédérale

Steve Lussier et Jacques Demers en gros plan.

Le maire de Sherbrooke, Steve Lussier, et le maire de Sainte-Catherine-de-Hatley et président de la Fédération québécoise des municipalités, Jacques Demers.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le maintien d'un gouvernement libéral, quoique minoritaire, à la Chambre des communes lundi a fait le bonheur de divers intervenants de l'Estrie, qui espèrent que la continuité permettra de faire cheminer plus rapidement leurs dossiers.

Le président de la FQM souligne que le suivi des dossiers est toujours plus facile quand un gouvernement reste en place et souhaite en finir avec l'accessibilité à l'Internet haute vitesse.

Réglons le dossier de l'Internet haute vitesse, et pas en parallèle. Le provincial nous a déjà annoncé qu'il souhaite le terminer d'ici 2022, mais ça va prendre l'argent du fédéral. Dans les budgets, il y avait 1,7 milliard de dollars dédiés à Internet haute vitesse et le Québec a besoin de son 23 % ou 25 % de cette part-là pour compléter, réitère celui qui est aussi maire de Sainte-Catherine-de-Hatley, Jacques Demers.

Robert Bellefleur, porte-parole de la Coalition des citoyens engagés pour la sécurité ferroviaire à Lac-Mégantic, pendant une entrevue

Robert Bellefleur, porte-parole de la Coalition des citoyens engagés pour la sécurité ferroviaire à Lac-Mégantic

Photo : Radio-Canada

Le son de cloche était le même auprès de la Coalition des citoyens et organismes engagés pour la sécurité ferroviaire de Lac-Mégantic, qui voit d'un bon oeil également que le Nouveau Parti démocratique et le Bloc québécois posséderont des voix fortes au sein du nouveau Parlement.

Le fait qu'il soit libéral nous rassure au niveau de la poursuite du cheminement du dossier de la voie de contournement et de la gare de triage. On souhaite que le cumul des 59 députés du Bloc, du NPD et du Parti vert va finalement nous aider à obtenir une commission d'enquête indépendante sur la tragédie de Lac-Mégantic qui est très espérée dans le milieu ici, souligne le porte-parole de la Coalition, Robert Bellefleur.

Le maire de Sherbrooke, Steve Lussier, compte de son côté insister pour obtenir une désignation qui assurerait les services de sécurité pour l'aéroport municipal dans le cadre de la mise en place de vols commerciaux.

Au niveau des partenaires, je sens vraiment un beau momentum et on a revu nos prédictions et le plan d'affaires à la baisse. On a l'aide des municipalités aux alentours, mais j'ai aussi besoin de l'aide du fédéral.

Steve Lussier, maire de Sherbrooke

Kevin St-Jean, coordonnateur de Solidarité populaire Estrie, espère que la minorité de l'équipe Trudeau aidera à faire avancer des dossiers qui piétinaient sous un gouvernement libéral majoritaire.

Par exemple, la réforme du mode de scrutin, on l'a vu hier soir : le Parti conservateur a récolté plus de votes que le Parti libéral, mais se retrouve avec moins de sièges, ce qui est une anomalie certaine. Il y a aussi le système de paye Phénix qui a encore des ratés qui font en sorte que des employés ne sont pas payés aux bonnes dates... C'est un dossier urgent, surtout qu'il y a plusieurs fonctionnaires qui travaillent à Sherbrooke, estime-t-il.

Estrie

Politique fédérale