•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’erreur est humaine, mais ne pardonne pas à la chasse

Une femelle orignale et son veau.

Le MRNF indique qu’il est du devoir du chasseur de savoir reconnaître une femelle orignale d’un veau.

Photo : MRNF Ontario

Radio-Canada

La chasse à l’orignal est ouverte en Ontario. Bien que la plupart des chasseurs savent comment différencier une femelle d’un veau, il peut être parfois difficile de les identifier au loin, et une erreur peut coûter cher.

Tirer un veau au lieu d’une femelle a des conséquences sur la population d’orignaux, explique Greg Borne, le responsable du programme de reconnaissance des espèces.

Cela arrive trop souvent. Nous en comptons par douzaine, partout en Ontario, raconte M. Borne.

À sa connaissance, c’est la première fois cette année que des diagrammes explicatifs sont envoyés aux médias.

À quoi ressemble le veau

Diagramme d’un veau orignal.

Selon M. Borne, c’est la première fois que la campagne d’information sur le type d’orignal est envoyée aux médias de façon si détaillée.

Photo : MRNF Ontario

Caractéristiques faciales :

  • Petit museau fin
  • Oreilles courtes
  • Quasi absence de fanon, cette barbichette sous la gorge
  • Visage court et triangulaire
  • Tête qui paraît plus courte et plus forte que celle d’un orignal adulte

Forme du corps :

  • Carrée avec une bosse très pointue entre les deux épaules
  • Pattes plus longues que le corps et faible musculature
  • Mesure environ 1,2 M à l’épaule et pèse entre 160 et 180 kilos

Femelle adulte

Un diagramme d’un orignal femelle.

Abattre une femelle par erreur a des conséquences sur la reproduction de l’espèce selon le MRNF.

Photo : MRNF Ontario

Caractéristiques faciales :

  • Gros museau saillant et recourbé
  • Museau plus long et plus rectangulaire avec des oreilles et un fanon proéminents

Forme du corps :

  • Forme plus rectangulaire pour les jeunes d’un an et les adultes
  • L’orignal adulte femelle mesure 1,8 M à l’épaule et pèse entre 320 et 545 kilos

Une autre façon de les différencier, dit M. Borne, c’est le comportement en forêt.

Si vous voyez un orignal sans bois seul, cherchez un veau tout près, dit-il. Les jeunes d’un an sont indépendants et ont moins tendance à suivre un orignal adulte d’aussi près que les veaux.

En Ontario, tous peuvent chasser le veau, sans avoir à passer par un tirage au sort, à condition d'avoir le bon permis.

Fortes amendes

Les chasseurs fautifs s’exposent à de fortes amendes pour avoir tué autre chose que ce que leur permettent leurs vignettes ou permis de chasse.

Ces amendes commencent entre 200 $ et 500 $, en plus de la perte du privilège de chasser, et la saisie de la carcasse et de l’arme à feu.

Tout animal tué par erreur doit être signalé aux agents de conservation.

Cela ne veut pas dire que vous vous en sortirez indemne. Vous serez pénalisés, dit-il.

Le juge pourrait par contre être plus compréhensif quant à la sévérité de la peine infligée.

Femelle orignal mangeant sur le bord de la route.

Les agents de conservation s’attendent à ce que tout chasseur soit capable de reconnaître les différences entre un veau, un jeune d’un an et une femelle adulte afin de pour protéger les populations d’orignaux de l’Ontario.

Photo : Radio-Canada / Luc Paradis

Pas de clémence

Le MRNF concède qu’un chasseur pourrait décider de laisser l’animal pourrir dans la forêt dans l’espoir de ne pas se faire prendre.

Toutefois il rappelle que c’est la responsabilité du chasseur de connaître l’espèce qu’il a droit de récolter.

Nord de l'Ontario

Chasse et pêche