•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Richard Martel émet des doutes sur la campagne d’Andrew Scheer

Richard Martel en studio.

Le député Richard Martel en entrevue à Radio-Canada

Photo : Radio-Canada / Vicky Boutin

Radio-Canada

Malgré sa victoire dans Chicoutimi-Le Fjord, le député conservateur Richard Martel se dit déçu de la campagne de son chef, Andrew Scheer.

Il avoue qu'il pensait avoir perdu l’élection pendant la soirée électorale devant la montée évidente du Bloc québécois. Il attribue d’ailleurs cette performance du Bloc à la bonne campagne du chef Yves-François Blanchet.

Concernant son propre leader cependant, il émet certaines réserves.

Je pense que ce n’est pas la meilleure campagne qu’il a faite. On l’a tous vu au Québec.

Richard Martel, député conservateur réélu dans Chicoutimi-Le Fjord

Il croit que le chef du Parti conservateur du Canada (PCC) sera en mesure de faire ce même constat une fois la poussière retombée.

Pour l’instant, Richard Martel continue d’appuyer Andrew Scheer à la tête du parti.

Andrew Scheer parle sur une scène.

Le chef du Parti conservateur, Andrew Scheer, s'est adressé directement à Justin Trudeau lors de son discours de fin de soirée, lundi.

Photo : La Presse canadienne / Adrian Wyld

Appelé à réagir aux propos de M. Martel, le lieutenant québécois d’Andrew Scheer, Alain Rayes, s’est montré du même avis.

C'est clair qu'on n’aurait pas cette discussion ce matin si nous avions été meilleurs.

Alain Rayes, lieutenant québécois du PCC

Il refuse aussi de commenter une éventuelle démission d’Andrew Scheer.

Saguenay–Lac-St-Jean

Politique fédérale