•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Malgré l'opposition à Trans Mountain, le PLC conserve Burnaby-North-Seymour

Le candidat sortant Terry Beech, réélu dans Burnaby North-Seymour, fait une accolade à une femme lors d'un rassemblement partisan.

Le député sortant Terry Beech a été réélu dans Burnaby-North-Seymour avec 1560 voix d'avance sur le candidat néo-démocrate.

Photo : Radio-Canada / Rafferty Baker

Radio-Canada

Le Parti libéral conserve la circonscription de Burnaby-North-Seymour, dans le Grand Vancouver, où est situé le terminal de l’oléoduc Trans Mountain, en dépit de l’opposition entourant l’expansion du pipeline.

Le député sortant Terry Beech a remporté la victoire face à Svend Robinson, un ancien député néo-démocrate, qui tentait un retour en politique fédérale après 15 ans d’absence. M. Robinson espérait profiter de la déception d'un bon nombre d'électeurs de la circonscription envers la position des libéraux sur l'achat du pipeline controversé.

Résultats du vote lors de l'élection fédérale dans la circonscription de Burnaby-Nord-Seymour le 21 octobre 2019. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Source : Élections Canada

Photo : Radio-Canada

Bien que Terry Beech soit l'un des deux seuls députés de sa formation politique à avoir voté contre le projet d’expansion à la Chambre des communes, il l'a par la suite défendu, reprenant l‘argument de son chef selon lequel ses retombées économiques permettraient d'investir dans la lutte contre les changements climatiques.

Le député néo-démocrate Peter Julian, réélu dans sa circonscription de New Westminster-Burnaby, croit que la victoire de M. Beech tient d’une lutte très serrée, comme tant d'autres qui ont eu lieu dans la région. Il y a toute une gamme de choses locales qui peuvent déterminer qui gagne, a-t-il dit au micro de l'émission Phare Ouest, citant en exemple le manque de ressources.

M. Trudeau prenant la parole devant ses partisans.

Justin Trudeau s’est engagé à utiliser les futures recettes du pipeline Trans Mountain pour planter 2 milliards d’arbres sur une période de 10 ans.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Au-delà de la question du pipeline, la lutte pour Burnaby-North-Seymour a été secouée par des déclarations homophobes qu'avait tenues la candidate conservatrice Heather Leung dans le passé. Mme Leung appuyait le projet de Trans Mountain, tout comme Rocky Dong, le candidat du Parti populaire du Canada. La candidate écologiste, Amita Kuttner, s'y opposait.

Le comté de Burnaby-North-Seymour comprend des parties de la ville de Burnaby et de North Vancouver.

Avec les informations de CBC

Colombie-Britannique et Yukon

Politique fédérale