•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Edmonton-Strathcona : l'exception orange de l’Alberta

La députée d'Edmonton-Strathcona Heather McPherson

Heather McPherson est devenue la députée élue du NPD pour la circonscription d'Edmonton-Strathcona. Elle succède à Linda Duncan, qui occupait ce poste depuis 2008.

Photo : Nathan Gross/CBC

Radio-Canada

La circonscription d’Edmonton-Strathcona a conservé sa couleur orange le soir des élections fédérales, ce qui fait d’elle non seulement la seule circonscription de l’Alberta à résister à la vague des conservateurs, mais aussi celle dont le rôle sera amplifié au sein du nouveau gouvernement minoritaire de Justin Trudeau.

La victoire de la députée du Nouveau Parti démocratique (NPD), Heather McPherson, a empêché les conservateurs de balayer les 34 circonscriptions de l'Alberta.

« Il était vraiment important que l'Alberta [et] tous les Albertains aient un candidat progressiste qui les représente à Ottawa, et je suis ravie d'être cette candidate », a déclaré l’élue néo-démocrate, après l’annonce de sa victoire.

Garder cette place était vraiment important pour nous.

Heather McPherson, députée d'Edmonton-Strathcona

Un rôle amplifié dans un gouvernement minoritaire 

Avec un gouvernement libéral minoritaire à Ottawa, la députée albertaine assume un rôle presque démesurément important dans la politique fédérale, estime le professeur de sciences politiques de l'Université MacEwan Chaldeans Mensah.

Son unique vote pourrait être décisif, selon lui.

Cela fera d'elle une députée très recherchée pour faire fonctionner ce gouvernement.

Chaldeans Mensah, professeur de sciences politiques de l'Université MacEwan

Une lourde responsabilité

La nouvelle députée devra trouver un équilibre délicat entre la position officielle antipipeline de son parti et les sentiments propipeline de ses électeurs de l’Alberta, notamment ceux de la chef de l'opposition néo-démocrate, Rachel Notley.

« C’est difficile, car elle devra se rendre à Ottawa et transmettre le message selon lequel le dossier de développement du pipeline est celui que de nombreux partisans du NPD et travailleurs de l’Alberta soutiennent », précise Chaldeans Mensah.

Une tâche qui s'annonce doublement délicate, puisque le chef du NPD, Jagmeet Singh, a exprimé sa ferme opposition au projet d’expansion du pipeline Trans Mountain.

Au cours de la campagne, Heather McPherson a déclaré qu'elle soutiendrait la construction de projets énergétiques tout en respectant tous les processus de consultation nécessaires.

« Le NPD a toujours été le parti qui soutient la classe ouvrière. Nous veillerons toujours à ne pas oublier les travailleurs », a-t-elle déclaré lundi soir.

Avec les informations de CBC

Alberta

Politique fédérale