•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Acadien Chris d'Entremont est le seul conservateur élu en Nouvelle-Écosse

Un partisan félicite Chris d'Entremont.

Le conservateur Chris d'Entremont l'a emporté dans Nova-Ouest avec une faible avance sur son adversaire libéral.

Photo : Radio-Canada / Kassandra Nadeau-Lamarche

Radio-Canada

L’Acadien Chris d’Entremont sera le seul représentant néo-écossais conservateur à la Chambre des communes grâce à sa victoire dans Nova-Ouest.

Il a devancé son plus proche adversaire, le libéral Jason Deveau, par seulement quelques points de pourcentage des voix. Le nouvel élu compte sur son expérience au provincial pour représenter ses électeurs au fédéral.

Vraiment, c’est une situation qui va être assez difficile, mais je pense que ce n’est pas impossible que je peux travailler avec les autres en Nouvelle-Écosse pour [être] sûr qu’on ait ce qu’on a besoin. On parle de l’infrastructure dans la région, de l’infrastructure de la pêche, des règlements quand ça vient à Pêches et Océans. Donc, c’est quelque chose que j’ai fait comme membre de l’opposition au provincial, souligne M. d’Entremont.

Chris d'Entremont fait partie des trois anciens députés progressistes-conservateurs qui ont quitté la politique provinciale pour se présenter sous la bannière conservatrice au fédéral.

Darrell Samson serre la main d'un homme. Plusieurs personnes l'entourent et l'applaudissent.

Darrell Samson a célébré sa victoire entouré de partisans.

Photo : Radio-Canada / Olivier Lefebvre

Un autre candidat acadien, le libéral Darrell Samson, a été réélu dans Sackville-Preston-Chezzetcook. En prononçant son discours, il a remercié sa famille, ses électeurs et les autres candidats.

Victoire historique d’un candidat autochtone

Le candidat libéral Jaime Battiste, a surmonté une controverse durant la campagne pour des propos discriminatoires et remporté la victoire dans Sydney-Victoria. Membre de la communauté micmaque d’Eskasoni, il devient le premier député autochtone de la Nouvelle-Écosse aux Communes.

Jamie Battiste souriant est félicité par plusieurs partisans.

Le libéral Jaime Battiste sera le premier député autochtone de la Nouvelle-Écosse à la Chambre des communes.

Photo : CBC

Je suis très heureux d’être le gagnant aujourd’hui et je vais travailler très fort tous les jours montrer aux Canadiens, non seulement au Cap-Breton, que j’ai gagné pour une bonne raison, affirme Jaime Battiste. Je crois au Canada, je crois à la réconciliation, je crois à la diversité.

Quant à ses anciens propos controversés, M. Battiste dit qu’il ne peut rien faire de plus que de présenter des excuses et de tourner la page. Je suis depuis toujours une personne qui croit à la diversité et à l’égalité des droits, assure-t-il. Dans un message Twitter qui date de 2012, M. Battiste s'était demandé s'il était le seul à présumer que toutes les filles autochtones minces sont accros au meth en cristaux ou aux pilules.

Notre dossier Élections Canada 2019

Les libéraux et les conservateurs se sont livré des luttes serrées aux quatre coins de la province durant la soirée, mais les libéraux l’ont emporté dans 10 des 11 circonscriptions électorales. Ils les avaient toutes remportées aux élections de 2015.

Avec des renseignements de Kassandra Nadeau et de Michael Gorman, de CBC

Nouvelle-Écosse

Politique fédérale