•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Défaite dans Québec, la bloquiste Christiane Gagnon invoque des irrégularités dans le scrutin

Christiane Gagnon, souriante, regarde vers le haut des airs

Christiane Gagnon n'était pas prête à s'avouer vaincue face à Jean-Yves Duclos dans la nuit de lundi à mardi.

Photo : Radio-Canada / Nahila Bendali

Radio-Canada

La bloquiste Christiane Gagnon, qui a été défaite par le ministre sortant Jean-Yves Duclos dans la circonscription de Québec, allègue des irrégularités dans le scrutin.

Alors qu'il restait deux boîtes de vote à ouvrir, Christiane Gagnon a déclaré en mêlée de presse que le scrutin aurait pu être entaché par des vices de procédures.

Il y aurait des irrégularités et on va attendre à demain (aujourd'hui) parce qu'on n'a pas terminé, disons que j'en sais pas plus, mais je sais que deux boîtes n'ont pas été comptabilisées, a déclarée la candidate de 71 ans qui tente un retour en politique après avoir été députée du Bloc québécois de 1993 à 2011.

Peut-être qu'il y a des personnes qui n'avaient pas le droit de voter et qui ont voté. C'est tout ce que je peux dire.

Christiane Gagnon, candidate du Bloc québécois

Pressée de questions par les journalistes, Christiane Gagnon n'a pas donné davantage de détails. Elle a indiqué qu'elle évaluait la possibilité de contester le résultat avec son équipe.

Après le point de presse de la candidate bloquiste, les résultats officiels d'Élections Canada ont donné la victoire à Jean-Yves Duclos avec 215 voix d'avance.

Québec

Élections fédérales