•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ralph Goodale défait dans Regina-Wascana qu'il représentait depuis 26 ans

Ralph Goodale.

Ralph Goodale félicite le conservateur Michael Kram pour sa victoire et lui souhaite bonne chance à la Chambre des communes.

Photo : Radio-Canada / Emmanuelle Poisson

Radio-Canada

Le libéral Ralph Goodale, seul député libéral de la Saskatchewan depuis plus de 10 ans, est défait par le candidat conservateur Michael Kram.

Le ministre sortant de la Sécurité publique et de la Protection civile n’a pas réussi à survivre à la vague conservatrice qui a frappé la Saskatchewan. Ralph Goodale avait remporté toutes les élections dans sa circonscription depuis 1993.

Cela a été un véritable honneur d’être le député de Regina-Wascana pendant 26 ans, a mentionné M. Goodale dans son discours de concession. La page se tourne, les choses changent. Le processus démocratique fonctionne et les gens ont raison, ajoute-t-il, en disant que la démocratie est précieuse.

Le conservateur Michael Kram venge ainsi sa défaite subie lors de l’élection de 2015. Ralph Goodale l’avait alors battu par plus de 10 000 votes.

Michael Kram.

Michael Kram est le nouveau député de la circonscription de Regina-Wascana.

Photo : Facebook : @MichaelKramSK

Un accueil chaleureux pour le nouvel élu

La foule présente au rassemblement conservateur, à Regina, a réservé un accueil chaleureux au nouveau député de Regina-Wascana.

Devenir un député est un rêve de longue date qui date de mes cours de sciences sociales au primaire, a mentionné Michael Kram. Il a remercié ses parents, ses partisans et le chef conservateur, Andrew Scheer, pour leur confiance.

Dans son discours de victoire, le nouvel élu a aussi tenu à complimenter Ralph Goodale pour l’ensemble de sa carrière.

Trudeau, un « poids » lourd à porter

Au cours de la dernière année, l'insatisfaction envers le gouvernement libéral s'était fait sentir en Saskatchewan et dans l’Ouest canadien notamment en raison de l'imposition de la taxe carbone, de projets d’oléoducs retardés et de l’affaire SNC-Lavalin.

L’ancienne professeure de sociologie à l’Université de Regina Alison Hayford avait mentionné en début de campagne que le chef libéral, Justin Trudeau, était un « poids » lourd à porter pour le député sortant de Regina-Wascana.

Le bonheur des uns, le malheur des autres

Chez les électeurs, les réactions à la défaite de Ralph Goodale sont mitigées.

Certains se réjouissent de voir la circonscription de Regina-Wascana passer aux mains des conservateurs.

D’autres sont déçus de voir le libéral tirer sa révérence. Ils ont tenu à le remercier pour ses 26 années à la tête du comté.

Avant d’être élu pour la première fois dans Regina-Wascana en 1993, Ralph Goodale avait été député fédéral dans la circonscription d’Assiniboia de 1974 à 1979 et de  1986 à 1988. Entre ces deux mandats, il avait occupé les fonctions de chef du Parti libéral de la Saskatchewan.

Avec les informations d'Emmanuelle Poisson

Saskatchewan

Politique fédérale