•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le bloquiste Alexis Brunelle-Duceppe est élu dans Lac-Saint-Jean

Alexis Brunelle-Duceppe a les mains dans les airs.

Alexis Brunelle-Duceppe au moment de sa victoire.

Photo : Radio-Canada / Rémi Tremblay

Claude Bouchard

Les électeurs du Lac-Saint-Jean ont élu le bloquiste Alexis Brunelle-Duceppe, qui succède au libéral Richard Hébert.

En entrevue après sa victoire, il a mentionné qu'il allait défendre l'industrie forestière et la gestion de l'offre dans le secteur agricole.

Demain matin, le vrai travail commence. Là, on a gagné notre pari avec l'aventure qu'était la campagne électorale. Maintenant, il faut aller réussir à Ottawa.

Alexis Brunelle-Duceppe, député de Lac-Saint-Jean


Immédiatement après sa victoire, il a été félicité en direct par son père Gilles Duceppe, qui était panéliste pour la soirée électorale de Radio-Canada animée par Patrice Roy.

Il vient de dire que tu étais le fils de Gilles Duceppe. Moi, j'étais le fils de Jean Duceppe. Il est devenu mon père. Maintenant, on va m'appeler le père d'Alexis Brunelle-Duceppe.

Gilles Duceppe, père d'Alexis Brunelle-Duceppe

Montréalais d’origine, Alexis Brunelle-Duceppe a emménagé dans la région il y a deux ans et travaille présentement chez Produits forestiers Résolu. Il a auparavant œuvré dans l’industrie du cinéma.

Pendant la campagne électorale, il a pu compter sur le soutien de son père, de même que du chef actuel du Bloc québécois, Yves-François Blanchet, qui est venu l’appuyer dans la circonscription.

La députée du Parti québécois Véronique Hivon s’est aussi déplacée pour l’aider la fin de semaine dernière.

Richard Hébert deuxième

Alexis Brunelle-Duceppe a battu Richard Hébert, qui avait obtenu son siège lors d’une élection partielle en octobre 2017.

L'ex-député a souligné au passage qu'il avait réussi à ramener le Parti libéral après 37 ans d'absence dans la circonscription.

Je suis satisfait du travail que j'ai accompli. Mais cette fois-ci, il s'agit de regarder en avant. Je laisse le soin aux journalistes et aux médias de faire leurs conclusions, a souligné celui qui a été député une vingtaine de mois.

Richard Hébert pose aux côtés de sa femme lors de son rassemblement.

Richard Hébert et sa conjointe Andrée-Anne Thériault. Il dit garder la tête haute malgré le fait qu’il ait été emporté par la vague bloquiste

Photo : Radio-Canada / Mélissa Paradis

Jocelyn Fradette portait les couleurs du Parti conservateur dans Lac-Saint-Jean. Il affirme qu'une véritable vague en faveur du Bloc québécois a déferlé sur la campagne.

Je n'ai pas l'impression que Jocelyn Fradette a perdu sa campagne électorale. J'ai l'impression que Jocelyn Fradette a coulé dans une vague qui était bloquiste.

Jocelyn Fradette, candidat conservateur

Danny Boudreault représentait le Parti populaire du Canada, le Nouveau Parti démocratique était représenté par Jean-Simon Fortin. La candidate du Parti vert était Julie Gagnon-Bond.

La circonscription de Lac-Saint-Jean compte plus de 84 000 électeurs.

Saguenay–Lac-St-Jean

Politique fédérale