•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une formation sur la violence conjugale pour des policiers de la Saskatchewan

Un poing serré au premier plan et une femme assise, tête baissée, en arrière-plan.

Les deux premiers jours de la formation sont ouverts à des policiers municipaux et à des fonctionnaires d'agences gouvernementales partenaires de la GRC.

Photo : Pixabay / Alexandra Fotos

Radio-Canada

Une vingtaine d'agents de La Gendarmerie royale du Canada (GRC) en Saskatchewan reçoit cette semaine une formation pour mieux traiter les cas de violences conjugales.

« La formation spécialisée vise à améliorer l’intervention, l’évaluation et les enquêtes liées aux dossiers de violence [conjugales] », indique un communiqué de la GRC. La formation s'étend de lundi à vendredi.

Des policiers municipaux et d'autres fonctionnaires d'agences gouvernementales partenaires de la GRC ont été invités à prendre part aux deux premiers jours de cette formation.

Des conférences seront présentées par des experts sur différents thèmes, dont la traite de personnes, l’étranglement, les crimes basés sur l’honneur et la violence sexuelle dans les relations conjugales.

Une femme victime de violence conjugale racontera son expérience, notamment en parlant de ses interactions avec les services de police.

En 2016, la Saskatchewan avait l’un des taux de violence conjugale les plus élevés au Canada.

En mai, la province a modifié sa loi sur la violence conjugale pour permettre aux victimes d’avoir plus de temps pour rechercher de l’aide.

Saskatchewan

Forces de l'ordre