•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bernard Généreux réélu dans Montmagny–L'Islet–Kamouraska–Rivière-du-Loup

Bernard Généreux est élu à nouveau dans Montmagny–L'Islet–Kamouraska–Rivière-du-Loup.

Bernard Généreux est élu à nouveau dans Montmagny–L'Islet–Kamouraska–Rivière-du-Loup.

Photo : Radio-Canada / Patrick Bergeron

Julie Tremblay

Le député sortant conservateur Bernard Généreux est réélu dans Montmagny–L'Islet–Kamouraska–Rivière-du-Loup.

Tout au long de la soirée électorale, le conservateur n'a cessé de creuser son écart avec son principal rival, le bloquiste Louis Gagnon. Il a finalement été réélu avec une avance confortable, contrairement aux deux dernières élections, où un dépouillement judiciaire avait été nécessaire pour déterminer le gagnant.

Après les trois dernières campagnes que j'ai vécues avec des scores (sic) aussi serrés, c'est sûr que le score d'aujourd'hui me fait extrêmement plaisir.

Bernard Généreux, candidat élu dans Montmagny–L'Islet–Kamouraska–Rivière-du-Loup

J'ai tellement travaillé le terrain dans les quatre dernières années, j'espérais que les gens reconnaissent le travail que j'ai fait, a affirmé M. Généreux.

Bernard Généreux réélu dans Montmagny–L'Islet–Kamouraska–Rivière-du-Loup

Le conservateur sollicitait un troisième mandat. D’abord élu lors d’une élection partielle en 2009, il avait perdu son siège en 2011 puis l'avait regagné de justesse en 2015.

C'est ma quatrième campagne, il y a des choses que je ne voulais pas revivre et je me suis assuré qu'on ne les revivrait pas!, a souligné M. Généreux, qui se dit très heureux que son élection ait été confirmée assez rapidement pendant la soirée.

Le candidat bloquiste Louis Gagnon n'a pu déloger le conservateur Bernard Généreux

Le candidat bloquiste Louis Gagnon n'a pu déloger le conservateur Bernard Généreux

Photo : Radio-Canada / Jérôme Lévesque-Boucher

Le bloquiste Louis Gagnon, pour sa part, n'a pas pu profiter du vent bloquiste qui a soufflé sur le Québec, même si la circonscription de Montmagny–L'Islet–Kamouraska–Rivière-du-Loup a été détenue par le Bloc québécois pendant 15 ans avant la première victoire de Bernard Généreux.

M. Gagnon, qui en était à sa deuxième campagne, a cependant obtenu davantage de votes que lors de la précédente élection.

Ce sont les gens qui choisissent à la fin, a affirmé M. Gagnon. Bravo à M. Généreux, il a fait une bonne campagne. [...] Peut-être que les gens ont décidé d'aller vers un parti plus fédéraliste et c'est très correct, c'est eux qui décident, a-t-il affirmé.

Le candidat néo-démocrate Hugo Latulippe écoute le dévoilement des résultats du scrutin en compagnie de son équipe.

Le candidat néo-démocrate Hugo Latulippe écoute le dévoilement des résultats du scrutin en compagnie de son équipe.

Photo : Radio-Canada / Jérôme Lévesque-Boucher

Le cinéaste Hugo Latulippe, qui se présentait sous la bannière du NPD était également à surveiller dans la circonscription, mais sa notoriété ne lui a pas suffi.

M. Latulippe a cependant dit qu'avec son équipe, il a réafffirmé le fond social-démocrate de ce coin de pays et et qu'il n'a pas l'intention d'arrêter malgré la défaite.

On a bâti un réseau de gens au cours de cette campagne-là, on a connu des gens aux quatre coins de notre petit pays de Montmagny–L'Islet–Kamouraska–Rivière-du-Loup. Ce réseau-là ne va pas s'éteindre.

Hugo Latulippe, candidat néo-démocrate
Notre dossier Élections Canada 2019

De son côté, le candidat libéral Aladin Legault d'Auteuil, qui a terminé au 3e rang derrière les candidats conservateur et bloquiste, envisage déjà de se réprésenter aux prochaines élections fédérales.

Aladin Legault d'Auteuil est arrivé troisième, derrière le conservateur Bernard Généreux et le bloquiste Louis Gagnon.

Aladin Legault d'Auteuil est arrivé troisième, derrière le conservateur Bernard Généreux et le bloquiste Louis Gagnon.

Photo : Radio-Canada / Samuel Ranger

Ça fait un an et demi que je sillonne le comté et que je rencontre les gens pour faire avancer les choses. Je pense que je peux apporter beaucoup à la circonscription. Sinon, ce ne sera que partie remise, a-t-il dit.

Carte électorale

Tableau de bord électoral

Suivez les courses de votre choix, apprenez où sont les luttes serrées, regardez la soirée électorale en direct avec Patrice Roy

Les candidats Denis Ducharme (Parti vert) et Steve Haché (Parti populaire) étaient également candidats à cette élection. Ils ont cependant obtenu moins de 5 % des suffrages.

Avec la collaboration de Jérôme Lévesque-Boucher, Patrick Bergeron et Laurie Dufresne

Bas-Saint-Laurent

Élections fédérales