•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Davantage d'activités pour la Semaine de l’immigration francophone

Marie Galophe donne une entrevue debout dans un couloir.

La coordonnatrice du RIF-SK, Marie Galophe, estime qu'il est encore important de sensibiliser l'opinion publique à la contribution des immigrants aux communautés d'accueil.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Cette année, le Réseau en immigration francophone de la Saskatchewan (RIF-SK) prévoit davantage d’activités pour célébrer la septième Semaine nationale de l'immigration francophone, qui se déroulera du 3 au 9 novembre.

Le programme dévoilé lundi prévoit 18 activités, dont des causeries, des ateliers, des projections de films, des expositions et des repas-partage. Des activités sont prévues à Regina, à Saskatoon, à Moose Jaw, à Prince Albert, à Gravelbourg et à Ponteix.

Le RIF-SK indique qu’il a programmé 50 % d’activités en plus cette année par rapport à l’année dernière.

Pour la coordonnatrice du RIF-SK, Marie Galophe, ce plus large éventail d’activités s’explique en partie par une plus grande stabilité parmi les organismes membres du réseau, ce qui permet une meilleure planification.

« Les gens répondent aussi avec beaucoup de ferveur à cette problématique de l’immigration francophone. C’est à la fois un très beau travail de planification […] et le signe indéniable de l’engagement des membres de notre réseau », ajoute-t-elle.

Le RIF-SK prévoit aussi des activités en ligne, dont un jeu-concours sur Facebook.

« Ces activités en ligne nous permettent de joindre un public plus large et qui est beaucoup plus loin en région. Elles nous permettent peut-être aussi d’accéder à une autre tranche démographique, des gens plus jeunes ou des gens plus âgés », explique Marie Galophe.

Souligner la contribution des immigrants

Le thème choisi cette année pour souligner l’immigration francophone est « Nos familles d'ici et d'ailleurs ».

« L’immigration, ce sont d’abord des familles avec des conjoints, mais également des enfants qui s’inscrivent dans notre tissu communautaire de manière significative à travers les écoles », explique-t-elle.

Marie Galophe affirme que la Semaine nationale de l'immigration francophone est l’occasion de rappeler la contribution de ces familles immigrantes aux communautés d'accueil.

« On est en période électorale où la question même de l'immigration au Canada est largement débattue. Plus que jamais, c’est important de sensibiliser l’opinion [publique] au bénéfice de l’immigration francophone, de sensibiliser les communautés à l’apport de l'immigration francophone », note-t-elle.

Avec les informations de Rose Nantel

Saskatchewan

Immigration