•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La bloquiste Marilène Gill réélue dans Manicouagan

Marilène Gill est souriante dans une salle où sont rassemblées plusieurs personnes.

Marilène Gill est accompagnée de militants dans une salle de l'hôtel des Gouverneurs à Sept-Îles.

Photo : Radio-Canada / Alix-Anne Turcotti

Laurence Royer

La bloquiste Marilène Gill est réélue pour un deuxième mandat dans la circonscription de Manicouagan. Elle remporte l’élection avec 54 % des voix, soit une avance de près de 14 000 votes sur le candidat conservateur François Corriveau.

La lutte a toutefois été serrée pour le deuxième rang. Le conservateur François Corriveau n'a obtenu que 52 votes de plus que son adversaire du Parti libéral, Dave Savard, qui s'est contenté du troisième rang.

Marilène Gill réélue dans Manicouagan

Les candidats du Nouveau Parti démocratique Colleen McCool, du Parti vert Jacques Gélineau, et du Parti populaire du Canada Gabriel Côté, n'ont récolté que très peu de votes

Début d'un deuxième mandat pour Marilène Gill

Marilène Gill se réjouit de la forte majorité avec laquelle elle remporte l’élection dans sa circonscription.

Je vois qu’il y a une satisfaction du travail accompli, mais évidemment on ne se repose pas sur nos lauriers.

Marilène Gill, députée de la circonscription de Manicouagan

Marilène Gill entrevoit avec enthousiasme ce nouveau mandat qu’elle réalisera aux côtés d’un plus grand nombre de députés de son parti à Ottawa.

Pour un parti qu’on disait pratiquement moribond l’année dernière, on a fait beaucoup de travail au cours de l’année. Nous allons être la seconde opposition à la Chambre des communes.

Carte électorale

Tableau de bord électoral

Suivez les courses de votre choix, apprenez où sont les luttes serrées, regardez la soirée électorale en direct avec Patrice Roy

Pendant la campagne électorale, Marilène Gill a notamment promis de poursuivre le travail pour protéger les fonds de pension et les assurances collectives des travailleurs et des retraités. Elle s’est aussi engagée à organiser un forum régional sur le désenclavement de la Côte-Nord dans la première année de son nouveau mandat.

Dave Savard accepte la défaite

Entouré de ses partisans libéraux à Baie-Comeau, Dave Savard s’est dit satisfait de la campagne qu’il a menée dans sa circonscription.

Mon équipe et moi, on a travaillé très fort, on s’est pris d’avance.

Dave Savard, candidat défait du Parti libéral du Canada

Même s’il n’a pas remporté l’élection dans Manicouagan, Dave Savard se réjouit de la performance du Parti libéral au pays

Dave Savard a également affirmé qu’il ne ferme pas la porte à un possible retour en politique.

Déception pour François Corriveau

Le candidat conservateur François Corriveau est particulièrement déçu de terminer la course avec seulement quelques votes d’avance devant le candidat libéral Dave Savard.

Dans une entrevue accordée peu de temps après sa défaite, il a laissé entendre qu'il ne briguerait pas les suffrages à nouveau lors d'élections futures.

Je comprends que les gens du comté de Manicouagan préfèrent rester dans l'opposition, il faut croire. Ils y sont bien, alors je vais les laisser là pour les prochaines années.

François Corriveau, candidat conservateur défait
Dave Savard et sa conjointe regardent un écran

Le candidat conservateur, François Corriveau, était accompagné de ses partisans à Baie-Comeau pour le dépouillement des votes.

Photo : Radio-Canada / Marie-Jeanne Dubreuil

De son côté, le candidat du Parti vert, Jacques Gélineau, concède que Marilène Gill et le chef du Bloc québécois ont mené une bonne campagne dans les dernières semaines. Il est toutefois très déçu que la candidate du NPD, qui a brillé par son absence dans la région, ait obtenu un plus grand nombre de votes que lui.

J’ai pris mon argent, mon temps, j’ai débattu avec vigueur, et de voir que les gens n’ont pas eu la maturité de reconnaître ça, c’est une insulte à mon intelligence.

Circonscription bloquiste depuis 1993

La circonscription de Manicouagan est détenue par le Bloc québécois depuis 1993, soit depuis que le parti se retrouve sur les bulletins de vote des électeurs, à l’exception de la 41e législature, de 2011 à 2015, où c’est un député néo-démocrate qui a siégé à Ottawa.

En 2015, Marilène Gill a été élue pour un premier mandat avec 41,3 % des votes. Les libéraux étaient arrivés au deuxième rang, devant le député sortant du NPD, Jonathan Genest-Jourdain.

Avant la création du Bloc québécois, ce sont les candidats conservateurs progressistes Brian Mulroney et Charles Langlois qui ont représenté la région à la Chambre des communes.

Côte-Nord

Élections fédérales