•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un député libéral de moins dans le Nord de l'Ontario

Bob Nault surveille les résultats des élections fédérale dans un bar de Kenora.

Le député sortant Bob Nault a été défait. Il est le seul député sortant du Nord de l'Ontario qui n'a pas été réélu.

Photo : CBC/Jeff Walters

Miguel Lachance
Caroline Bourdua

Le député sortant Bob Nault a été défait dans la circonscription de Kenora. Il s'agit de l'unique changement dans le Nord de l'Ontario par rapport à 2015. Tous les autres députés sortants du Nord de l’Ontario qui se présentaient de nouveau ont été réélus.

Eric Melillo est sorti victorieux d’une lutte serrée avec le député libéral Bob Nault et le candidat néo-démocrate Rudy Turtle, dans une course qui s’est décidée après minuit.

En début de soirée, M. Turtle, le chef de Grassy Narrows, semblait se diriger vers une victoire facile. Après le dépouillement de 20 bureaux de vote, le néo-démocrate menait par un peu plus de 500 votes.

Eric Melillo arrive au rassemblement du Parti conservateur.

Eric Melillo est le nouveau député de Kenora.

Photo : CBC/Jeff Walters

L’écart s’est toutefois resserré et MM. Nault, Turtle et Melillo se sont disputé la première place avant de finalement voir le conservateur creuser l’écart.

Associé au sein d'une société de conseil en entreprise et analyste en recherche sur les politiques, Eric Melillo a terminé son baccalauréat en économie à l'Université Lakehead de Thunder Bay au printemps dernier.

M. Nault avait fait un retour en politique en 2015, où il avait battu le député sortant, le conservateur Greg Rickford.

Élu pour la première fois en 1988, Bob Nault a été ministre des Affaires indiennes et du Nord canadien de 2000 à 2003. Il ne s’était pas présenté à l’élection de 2004.

Kenora est une des circonscriptions de l’Ontario qui a la plus grande superficie.

Selon le recensement de 2016, les Autochtones y représentent 46,8 % de la population.

Les électeurs de Sudbury font confiance à Paul Lefebvre

Le député sortant Paul Lefebvre a remporté la circonscription de Sudbury.

Selon M. Lefebvre, les libéraux ont redonné des emplois et continueront de faire progresser l’économie de la capitale du nickel.

Un homme au podium entouré de sa famille.

Paul Lefebvre en est à son deuxième mandat. Il siégera dans un gouvernement minoritaire libéral.

Photo : Radio-Canada / Mathieu Grégoire

Sudbury recevait très, très peu avant qu’on vienne au pouvoir dans les 19 dernières années, dit-il.

Les résultats des quatre dernières années parlent pour eux-mêmes et je veux continuer d’investir dans cette même voie.

Paul Lefebvre, député libéral réélu

Il a cité en exemple les investissements en infrastructure et les emplois fédéraux.

Un deuxième mandat pour la libérale Patty Hajdu

La députée sortante de Thunder Bay—Supérieur Nord a été réélue avec une avance confortable sur son plus proche adversaire, le candidat conservateur Frank Pullia, ancien conseiller municipal de Thunder Bay.

La ministre de l'Emploi du Canada, Patty Hajdu.

Patty Hajdu obtient un second mandat.

Photo : Radio-Canada / Fernand Detilleux

Au moment du déclenchement de l’élection, Patty Hajdu était ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’oeuvre et du Travail.

La candidate néo-démocrate, Anna Betty Achneepineskum, est troisième.

Le candidat du Parti vert, Bruce Hyer, a terminé au quatrième rang. Il tentait de regagner le siège qu’il avait remporté sous la bannière du NPD en 2008 et en 2015.

Patty Hajdu avait obtenu plus de 20 000 votes en 2015, près du double du candidat néo-démocrate qui avait terminé au deuxième rang.

Thunder Bay—Rainy River reste aux mains du Parti libéral

Le Dr Marcus Powlowski a permis au Parti libéral de remporter les deux circonscriptions de Thunder Bay pour une deuxième élection de suite.

M. Powlowski succède à Don Rusnak, qui ne présentait pas pour un second mandat pour passer plus de temps avec sa famille.

Marcus Powlowski pose pour une photo.

Le Dr Marcus Powlowski est élu dans la circonscription de Thunder Bay—Rainy River.

Photo : Marcus Powlowski/Facebook

M. Powlowski est médecin urgentologue et avocat et détient une maîtrise en santé publique de l’Université Harvard. Il a entre autres travaillé pour l’Organisation mondiale de la Santé.

Il a devancé la candidate néo-démocrate francophone, Yuk-Sem Won, et l’ex-conseillère municipale Linda Rydholm, qui se présentait sous la bannière conservatrice.

Les libéraux l'emportent à Sault Ste. Marie

Le député sortant Terry Sheehan obtient un second mandat, terminant devant le candidat conservateur Sonny Spina.

M. Sheehan, qui a été consultant en emploi et formation pour le ministère de la Formation et des Collèges et Universités de l'Ontario, a été élu pour la première fois en 2015.

M. Spina, policier à Sault Ste. Marie, avait obtenu l’appui de la section locale du Syndicat des Métallos, qui regroupe les travailleurs de l'aciérie Algoma.

La néo-démocrate Sara McCleary, une journaliste indépendante, a terminé troisième.

La circonscription de Sault Ste. Marie a été représentée par les néo-démocrates de 2004 à 2011, puis par les conservateurs jusqu’en 2015.

Marc Serré conserve la circonscription de Nickel Belt

L’artiste franco-ontarien Stef Paquette et les néo-démocrates n’ont pas a réussi à déloger le député libéral sortant Marc Serré dans Nickel Belt.

Le secret ici n’est pas de regarder l’opposition, a dit Marc Serré. C’est d’établir un plan et d’avoir une bonne équipe et de regarder le travail accompli pendant quatre ans.

Un homme qui tient une femme et les deux sont heureux.

Le député Marc Serré était tout sourire après avoir conservé la circonscription de Nickel Belt pour les libéraux.

Photo : Radio-Canada / Bienvenu Senga

Avec un gouvernement minoritaire, M. Serré se dit même prêt à collaborer.

Il n’y a jamais eu de coalition, mais il y a eu des gouvernements minoritaires. On va regarder d’autres partis et trouver des choses en commun.

Marc Serré, député libéral de Sudbury

On a fait ce qu’on a pu, a dit M. Paquette, d’un ton résigné. C’est sûr que je suis rentré là (comme candidat NPD ) très naïf. C’est un gros défi, mais j’avais une superbe équipe.

Un homme debout sur une scène.

L’artiste franco-ontarien qui en était à sa première expérience politique n’exclut pas de tenter à nouveau sa chance lors d’un prochain scrutin.

Photo : Radio-Canada / Yvon Thériault

M. Paquette n’a pas raté l’occasion de remercier la députée provinciale France Gélinas, qui lui a servi de mentor.

Le NPD conserve ses acquis

Les députés néo-démocrates sortants Charlie Angus et Carol Hughes retourneront à Ottawa.

C’est un gouvernement minoritaire et il est nécessaire pour le NPD de défendre les intérêts du Nord et de travailler avec les libéraux, a indiqué M. Angus, qui obtient son sixième mandat comme député de Timmins—Baie James.

Un homme qui prend une photo avec deux autres hommes arborant un turban.

Charlie Angus estime que les libéraux devront travailler avec son parti maintenant que les Canadiens ont élu un gouvernement minoritaire.

Photo : Radio-Canada / Jimmy Chabot

Un gouvernement minoritaire va forcer les libéraux à travailler avec les autres partis

Charlie Angus, député NPD Timmins—Baie James

Si le gouvernement libéral est sérieux, il va vouloir travailler avec les autres partis pour avancer et répondre aux besoins des gens tels que le logement, le transport dans le Nord et l'accès à Internet, explique Carol Hughes, la députée du NPD réélue dans Algoma-Manitoulin-Kapuskasing.

Une femme debout derrière un podium

Carol Hughes a été réélue.

Photo : Radio-Canada / Bienvenu Senga

Les conservateurs l'emportent dans Parry Sound—Muskoka

Malgré le départ fracassant de Tony Clement, les électeurs de la circonscription de Parry Sound—Muskoka ont maintenu leur confiance envers le Parti conservateur.

Scott Aitchison, le maire de Huntsville, l’a emporté lundi soir contre sa plus proche rivale, la libérale Trisha Cowie.

Scott Aitchison pose pour une photo.

Scott Aitchison.

Photo : Parti conservateur du Canada

Mme Cowie est membre de la Première Nation de Hiawatha.

Gord Miller, du Parti vert, qui a été commissaire à l’environnement pendant 15 ans sous quatre gouvernements en Ontario, s’est classé troisième devant le candidat néo-démocrate Tom Young.

Un cinquième mandat pour Anthony Rota

Le député libéral sortant Anthony Rota a conservé la circonscription de Nipissing-Timiskaming pour les libéraux.

Anthony Rota est le député fédéral de la circonscription de Nipissing-Timiskaming.

Anthony Rota est le député fédéral de la circonscription de Nipissing-Timiskaming.

Photo : Radio-Canada / Mathieu Grégoire

M. Rota représente les résidents de la région de North Bay et du Témiscamingue ontarien depuis 2004, à l’exception du scrutin de 2011, où il avait été défait aux mains des conservateurs.

La candidate d’Andrew Scheer, Jordy Carr est arrivée deuxième.

Notre dossier Élections Canada 2019

Nord de l'Ontario

Politique fédérale