•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les libéraux maintiennent leur domination dans la couronne de Toronto

Des partisans libéraux font le signe de la victoire lors d’un rassemblement le soir des élections.

Les libéraux ont remporté la victoire dans la grande majorité des circonscriptions du « 905 ».

Photo : Reuters / Stephane Mahe

Radio-Canada

Les libéraux sont parvenus à conserver la majorité des circonscriptions de la banlieue de Toronto. Les conservateurs ont obtenu quelques sièges; le NPD, aucun.

Les libéraux ont remporté 24 des 29 circonscriptions.

Les libéraux sont vainqueurs notamment dans toutes les circonscriptions de Brampton et de Mississauga. Les ministres Karina Gould (Burlington) et Navdeep Bains (Mississauga–Malton) ont été réélus.

Une lutte serrée s'est conclue aux petites heures par une courte victoire du député sortant Majid Jowhari (PLC) dans Richmond Hill.

Le candidat libéral Adam van Koeverden serre la main d'un électeur.

Le candidat libéral Adam van Koeverden

Photo : La Presse canadienne / COLE BURSTON

Dans Milton, le champion olympique de kayak Adam van Koeverden a délogé l’ex-ministre conservatrice Lisa Raitt, élue pour la première fois en 2008.

Mme Raitt a reconnu qu’il ne s’agissait évidemment pas des résultats qu’elle et son équipe souhaitaient obtenir. Elle a toutefois remercié Adam van Koeverden pour la chaude lutte qu’il a menée et se dit convaincue qu’il représentera dignement la circonscription.

Lisa Raitt en entrevue.

Lisa Raitt a représenté la circonscription de Milton pendant 11 ans et était chef adjointe du Parti conservateur.

Photo : Radio-Canada

Je suis très fière des 11 années passées à la Chambre des communes et honorée que les gens de Milton m'y aient envoyée pendant tout ce temps.

Lisa Raitt, candidate conservatrice défaite

Une ancienne ministre libérale provinciale, Helena Jaczek, a remporté la victoire dans Markham-Stouffville.

L’ex-ministre Jane Philpott, exclue du caucus libéral dans la foulée de l’affaire SNC-Lavalin, se présentait comme indépendante dans cette circonscription et s’est classée troisième.

Jane Philpott s'adresse à ses partisans après sa défaite.

Jane Philpott, qui tentait sa chance comme indépendante, s’est classée troisième.

Photo : Radio-Canada

Dans son discours devant ses partisans en fin de soirée, Mme Philpott a souligné que sa campagne, à laquelle avaient contribué des gens d’horizons divers, se voulait un mouvement rassembleur.

Nous croyons pouvoir améliorer la politique, en faire quelque chose de plus collaboratif, de plus inclusif et de plus créatif.

Jane Philpott, candidate indépendante défaite

Du côté conservateur, Peter Kent (Thornhill), Erin O’Toole (Durham), Bob Saroya (Markham–Unionville) et Colin Carrie (Oshawa) ont remporté la victoire.

 Erin O’Toole prononce un discours devant ses partisans.

Il s’agit d’une troisième victoire pour Erin O’Toole, élu pour une première fois lors d’une élection partielle en 2012.

Photo : Radio-Canada

La transfuge libérale Leona Alleslev a aussi été réélue dans Aurora–Oak Ridges–Richmond Hill), mais sous la bannière conservatrice, cette fois.

Le parti n’est toutefois pas parvenu à récupérer la circonscription de Whitby, longtemps représentée par l’ex-ministre des Finances Jim Flaherty.

Le professeur Pierre Lizée, de l’Université Brock, pense que beaucoup d’électeurs qui songeaient au départ à voter pour les conservateurs se sont ravisés.

Souvent, les gens aiment diviser les votes provincial et fédéral, constate-t-il. Et donc, on se disait, si Doug Ford est en perte de vitesse du côté provincial, peut-être qu'on aimerait mieux voter du côté libéral au fédéral.

La ceinture de Toronto, souvent désignée comme « le 905 » en référence à l'indicatif régional, est formée de villes de banlieue en pleine expansion.

Les nouveaux arrivants y forment une partie importante de la population.

Politique fédérale

Politique