•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Argenteuil–La Petite-Nation : Stéphane Lauzon parvient à s'accrocher

Stéphane Lauzon lève le poing en l'air.

Le libéral Stéphane Lauzon célèbre sa victoire au terme d'une chaude lutte.

Photo : Radio-Canada / Pascale-Marie Dufour

Radio-Canada

Le député libéral sortant Stéphane Lauzon a été réélu, au terme d'une soirée électorale qui aura gardé les électeurs d'Argenteuil—La Petite-Nation en haleine jusqu'à la toute fin.

M. Lauzon (37,8 %) l'a finalement emporté sur son plus proche rival, le bloquiste Yves Destroismaisons (36,4 %), avec 672 voix d'avance. Les deux hommes se sont livré une chaude lutte tout au long du dépouillement des 249 bureaux de scrutin, qui a pris fin vers 1 h 15 mardi.

J'ai eu peur, très peur. Ça fait trois semaines que j’ai peur du Bloc, a lancé M. Lauzon. J'ai réussi. C'était très serré, mais c'est quand même une victoire!

Mes collègues des Laurentides n'ont malheureusement pas pu résister à la vague bloquiste.

Stéphane Lauzon, candidat libéral réélu

Je suis bien déçu du résultat dans le comté, surtout que la course a été très serrée, a quant à lui confié M. Destroismaisons à Radio-Canada. J'ai même eu une mince avance à un moment donné.

Une femme et deux hommes regardent dans une même direction.

Le candidat bloquiste dans Argenteuil—La Petite-nation, Yves Destroismaisons, lors de la soirée électorale

Photo : Radio-Canada / Simon Gohier

Il a dit être déçu, sans être amer. M. Destroismaisons s'est par ailleurs réjoui des résultats du Bloc québécois à l'échelle provinciale.

M. Lauzon a été élu en 2015 pour un premier mandat, après avoir été conseiller municipal pour la ville de Gatineau. M. Destroismaisons occupe des fonctions de travailleur social depuis 20 ans.

La circonscription fédérale d'Argenteuil–La Petite-Nation, qui a changé de nom à cinq reprises, a déjà appartenu au Bloc québécois de 1993 à 2008. La formation politique avait terminé au troisième rang de la dernière élection fédérale.

Avec les informations de Pascale-Marie Dufour

Ottawa-Gatineau

Politique fédérale