•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Alain Rayes obtient un deuxième mandat dans Richmond-Arthabaska

Alain Rayes, candidat conservateur dans Richdmond-Arthabaska.

Alain Rayes, candidat conservateur dans Richdmond-Arthabaska.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Sans surprise, le candidat conservateur Alain Rayes est parvenu à conserver son siège dans Richmond-Arthabaska lundi.

Celui qui est le lieutenant politique du PCC pour le Québec depuis deux ans a obtenu 45,4 % des votes et 10 101 voix d'avance.

Je continuerai à faire de la politique pour unir et réunir les gens. Je continuerai d'être sur le terrain, proche de vous tous, et à tout mettre en oeuvre pour faire une différence pour les gens d'ici, pour les gens du Québec et une différence pour la population de notre beau et grand pays, le Canada, a déclaré Alain Rayes après la confirmation de sa victoire.

Je suis très heureux d'avoir gagné la confiance des citoyens pour une deuxième élection dans Richmond-Arthabaska, mais je suis déçu de ne pas être au gouvernement. Je pense que tout le monde travaille pour gagner, pour gouverner et mettre en place nos mesures qu'on a présentées à la population, a-t-il ajouté.

L'ancien maire de Victoriaville devançait le candidat bloquiste Olivier Nolin, qui détenait un peu plus de 28% du suffrage.

Le candidat néo-démocrate Olivier Guérin, qui avait admis à Radio-Canada qu'il ne comptait pas faire campagne dans la circonscription, se trouvait quant à lui en cinquième position, avec environ 5 % des votes.

Marc Patry, du Parti libéral, et Laura Horth-Lepage, du Parti vert, avaient respectivement obtenu un peu plus de 15 % et 5 % des voix jusqu'à maintenant.

Carte électorale

Tableau de bord électoral

Suivez les courses de votre choix, apprenez où sont les luttes serrées, regardez la soirée électorale en direct avec Patrice Roy

Notre dossier Élections Canada 2019

Estrie

Politique fédérale