•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Éditions du Blé, 45 ans de littérature française dans l'Ouest

La directrice des Éditions du Blé, Emmanuelle Rigaud et l'auteur Roger Léveillé dans un local rempli de livres.

La directrice des Éditions du Blé, Emmanuelle Rigaud, et l'auteur Roger Léveillé croient que le livre doit se démarquer grâce à sa couverture pour attirer l'oeil du lecteur.

Photo : Radio-Canada

Laïssa Pamou

Il y a 45 ans, les Éditions du Blé ont été les pionniers de la littérature franco-manitobaine, raconte l’auteur Roger Léveillé au sujet de la maison d'édition qui donne aujourd'hui une voix aux écrivains francophones de l'Ouest canadien.

M. Léveillé a à son actif une trentaine d’ouvrages littéraires, dont la vaste majorité a été publiée aux Éditions du Blé. Il explique que la création de la maison d’édition en 1974 a été salutaire pour lui et les autres auteurs en herbe.

Lorsque j’ai commencé à écrire, il n’y avait pas de maison d’édition au Manitoba. C’est le journal des étudiants du Collège Saint-Boniface qui publiait les écrivains en herbe, raconte-t-il. [...] Lorsque la maison a ouvert, j’ai eu du plaisir à travailler avec elle.

L’auteur mentionne qu’au fil des années la maison d’édition a connu des hauts et des bas. Mais il précise qu’elle a toujours su s’ajuster pour remplir son mandat, soit de publier en français des auteurs de la région et des textes de portée générale qui touchent l’Ouest canadien. Les premières années, les publications étaient très inégales, dit-il. Depuis les années 2000, les employés se concentrent sur six publications par année, et aujourd’hui, ils sont très rodés et ont de l’avance.

Il y a une rigueur qui s’est installée au sein de la maison.

Roger Léveillé, auteur

Roger Léveillé souligne que les principaux auteurs de la maison d’édition ont vu leur travail salué par la critique nationale et internationale, et font partie du répertoire de pointe de la francophonie canadienne.

Les Éditions du Blé ont publié ce qui se faisait de mieux au Manitoba français, dit l'auteur. Ils ont publié des textes de grande qualité, comme ceux du poète Paul Savoie, la romancière Simone Chaput, Charles Leblanc, Lise Gaboury-Diallo, etc.

En plus de maintenir les acquis en matière de production, la maison d’édition se tourne vers la jeunesse du Manitoba et de l’Ouest en général, dit Roger Léveillé.

Il explique que la collection Rouge lancée en 1984, qui publiait les textes qui se voulaient à l’avant-garde de la littérature, sera rebaptisée Nouvelle collection Rouge.

Cette nouvelle collection sera destinée aux jeunes auteurs émergents, et la maison d’édition est prête à faire des compromis sur la rigueur langagière pour encourager ceux-ci, d’après M. Léveillé.

On le sait, il y a de la difficulté à trouver les jeunes auteurs au Manitoba, dit-il. Des nouveaux auteurs, on en trouve, mais ils ont déjà 35, 40 ans et sont des professeurs. Avec la nouvelle édition, on mettra l’accent sur ces jeunes, on veut les encourager à publier leur première oeuvre.

Le mardi 12 novembre, les Éditions du Blé organisent une soirée à la Galerie du Centre culturel franco-manitobain pour marquer ce 45e anniversaire.

Manitoba

Livres