•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La plus haute distinction de l’Ordre du mérite agricole pour l’Érablière Escuminac

La famille qui vient de recevoir son prix.

Paule Ménard Pelletier, Jason Malenfant, Helen Thibodeau, Martin Malenfant et Bruno Lachance, directeur régional de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation.

Photo : collaboration Emmanuelle Bois

Brigitte Dubé

L'Érablière Escuminac a reçu la plus haute distinction de l'Ordre national du mérite agricole. L'entreprise de la Baie-des-Chaleurs s'est classée première à l'échelle nationale et régionale dans la catégorie Or, toutes productions agricoles confondues.

Le propriétaire de l’érablière, Martin Malenfant, a eu la surprise lors de la soirée de vendredi. Il ne s’attendait pas à cet honneur.

Selon l'Ordre national du mérite agricole, c'est la première fois qu'une entreprise gaspésienne remporte cet honneur.

Quand ils ont nommé le troisième, puis le deuxième, je ne m’attendais pas à être nommé, encore moins au premier. J’étais convaincu que ça ne serait pas moi, raconte-t-il.

On est un peu sur un nuage parce que c’est quasiment l’accomplissement d’une vie, de se rendre là.

Martin Malenfant, propriétaire de l'Érablière Escuminac

Martin Malenfant explique que l’Ordre du mérite agricole a souligné la qualité de son produit, qui est biologique. L’entreprise travaille aussi à développer une image de marque avec des produits à valeur ajoutée.

Martin Malenfant et sa conjointe Hélène Thibodeau

Martin Malenfant et sa conjointe Helen Thibodeau

Photo : extrait d'une vidéo réalisée par l'Ordre national du mérite agricole

Le propriétaire ajoute qu’il se distingue aussi grâce à son système de vente en ligne qui permet à ses produits de se retrouver partout au Québec, au Canada, aux États-Unis et en Europe. Il s'apprête à tenter sa chance prochainement auprès des Japonais.

Martin Malenfant est dans le domaine acéricole depuis la fin des années 1980. Il dit exploiter 65 000 érables qui produisent environ 300 000 livres de sirop par année. Il donne du travail à une vingtaine de personnes, de 30 à 40 semaines par année. Il travaille avec son épouse Helen Thibodeau et son fils Jason Malenfant.

D'autres entreprises gaspésiennes ont aussi remporté des honneurs.

L'entreprise familiale peut embaucher jusqu'à 70 personnes en haute-saison.

La ferme Bourdages

Photo : Radio-Canada / Jean-François Deschênes

La ferme Bourdages Tradition de Bonaventure est arrivée deuxième au classement régional, en plus d'être lauréate du Prix La Coop fédérée à l'agroenvironnement et de la Mention spéciale de l'agrotourisme.

Les Produits Tapp de Gaspé ont raflé le premier rang régional dans la catégorie Argent, pour les entreprises agricoles ayant 10 ans et plus.

Dans la catégorie Bronze, soit la catégorie des jeunes entreprises en exploitation depuis au moins 5 ans, la Moule du Large des Îles-de-la-Madeleine a pris la première place au classement régional.

Les distinctions du 130e concours de l'Ordre national du mérite agricole ont été remises vendredi, lors d'un Gala à Carleton-sur-Mer.

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Agro-industrie