•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un projet pilote pour recruter des familles d’accueil autochtones à Prince Albert

Un nourrisson et sa mère.

Les enfants autochtones représentent 52% de tous les enfants placés en famille d'accueil au Canada, selon le dernier recensement de Statistique Canada.

Photo : iStock

Radio-Canada

Le Grand conseil de Prince Albert lance une campagne de recrutement auprès de 50 familles d'accueil métisses et issues des Premières Nations afin d'accueillir des enfants autochtones dans le besoin. Ce nouveau projet pilote est mené en collaboration avec le ministère des Services sociaux de la Saskatchewan.

Le moment est venu d’agir [...].On sent qu’il y a maintenant un réel désir d’agir différemment, souligne le directeur général du Grand conseil de Prince Albert, Al Ducharme.

Il s’agit [pour ces enfants] d’être en lien direct avec leur communauté, ajoute-t-il.

Al Ducharme mentionne que le ministère des Services sociaux a de la difficulté à recruter des familles d'accueil et, plus précisément, des familles d'accueil autochtones.

Il soutient que l’implication des Premières Nations peut être d’une grande aide au ministère, puisque celles-ci peuvent établir des relations directes avec des membres de la communauté.

Le Grand conseil compte 400 employés à Prince Albert. Certains d’entre eux pourraient envisager de devenir parents d'accueil, dit-il.

L'organisation tentera d’abord de reloger ces enfants dans leur famille immédiate ou élargie, avant de les conduire dans une famille d’accueil sans lien de parenté.

Dans certains cas, les enfants vivant hors de leur réserve pourraient habiter chez des familles vivant au sein de réserves situées à l’extérieur de Prince Albert.

En aidant ces enfants à trouver des parents d’accueil auxquels ils peuvent s’identifier, le projet augmente ses chances de réussite, affirme Al Ducharme.

Le recrutement de familles d’accueil autochtones signifie que plus de jeunes Autochtones pourront être relogés tout en restant connectés à leurs racines et leur identité culturelle, indique le directeur des services communautaires du ministère des Services sociaux, Tobie Eberhardt.

Selon le directeur général du Grand conseil de Prince Albert, l'organisation offre des soins thérapeutiques à long terme aux jeunes âgés de 6 à 14 ans, et des soins d’urgence aux enfants de 6 à 12 ans.

Le Conseil travaille également à l’élaboration d’un autre projet pilote en vue de placer les nouveau-nés métis ou issus des Premières Nations au sein de familles autochtones habitant à Prince Albert.

Selon les données du recensement de 2016, 52 % des enfants en famille d'accueil au Canada sont autochtones, mais ils ne représentent que 8 % de la population infantile du pays.

Avec les informations de CBC

Saskatchewan

Autochtones