•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les vaccins pour la grippe retardés de quelques semaines

Les vaccins sont disponibles en ce moment pour les gens à risque.

Une dame donne un vaccin à une autre dame, qu'on voit de dos.

Les cliniques de vaccination contre la grippe sont retardées de quelques semaines au Nouveau-Brunswick.

Photo : Radio-Canada / Trevor Bothorel

Radio-Canada

Les Néo-Brunswickois qui désirent recevoir leur vaccin pour la grippe devront encore patienter quelques semaines.

Les résidents du Nouveau-Brunswick devront attendre encore quelques semaines avant de recevoir leur vaccin, parce que les commandes ne sont pas encore arrivées dans les bureaux de la province.

La livraison des vaccins au Nouveau-Brunswick est retardée de quelques semaines et il pourrait être nécessaire d'ajuster les programmes de vaccination pour les adapter à un calendrier de livraison un peu plus tard que d'habitude, indique Bruce MacFarlane, porte-parole pour le ministère de la Santé.

Les cliniques de vaccination antigrippale commencent généralement à la fin octobre ou au début novembre et les vaccins ne sont distribués que lorsqu'il y en a assez, selon M. MacFarlane.

Les vaccins sont tout de même disponibles aux personnes qui présentent un risque, tels que les personnes âgées, les jeunes bébés ou encore les gens atteints d'une maladie.

Plus de 280 000 vaccins sont administrés au Nouveau-Brunswick chaque année.

Le retard de livraison de ce produit s'explique est la conséquence d'une lente décision l'hiver dernier de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), selon la Dre Joanne Langley, responsable des maladies infectieuses à l'Hôpital IWK d'Halifax.

Normalement, l'OMS décide en février quelles sont les souches de la grippe à inclure dans les vaccins qui seront administrés plus tard cette année. La décision à cette fois été reportée au mois de mars pour être plus proche du virus en mutation qui est très difficile à prédire.

Avec les informations de CBC

Nouveau-Brunswick

Vaccination