•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La chasse au cerf de Virginie s'annonce excellente en Estrie

Un cerf de Virginie dans la ville de Mont-Tremblant

Les cerfs de Virginie seront plus nombreux cette année.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les chasseurs estriens seront ravis de savoir que le cerf de Virginie est en abondance cette année.

Selon le président de la division estrienne de la Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs, François Vanasse.

Si les bêtes sont nombreuses cette année, il reste que le défi, pour les chasseurs, réside dans la collaboration avec les propriétaires de terres forestières privées où sont situées certaines zones de chasse en Estrie. À l'heure actuelle, le partage de territoire est un peu difficile. J'imagine que les agriculteurs sont en plein travail à l'automne. Les chasseurs ont de la misère à se trouver des territoires de chasse. La communication n'est pas bonne. Il faudra travailler là-dessus. Il va falloir travailler sur ce dossier, soutient M. Vanasse.

Par ailleurs, trois territoires privés en l'Estrie font actuellement partie de zones-tests pour tenter de diminuer le cheptel de chevreuils qui a progressé au cours des dernières années en raison des hivers plus cléments. C'est justement pour permettre à plusieurs chasseurs de partager le territoire et de prouver que le partage de territoire ne diminue pas la qualité de chasse. Même au contraire, si le cheptel diminue, la qualité de nourriture va augmenter et les risques de maladies en hiver seront augmentées un peu, croit-il.

Les secteurs en question sont situés à Valcourt, Way's Mills et Coaticook.

La période de chasse au cerf de Virginie aura lieu du 2 au 17 novembre 2019 pour le secteur de l'Estrie.

À écouter : entrevue avec François Vanasse à Par ici l'info

Estrie

Chasse et pêche