•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Après la tempête, la forêt urbaine de Winnipeg plus forte

Une équipe technique s'emploie à nettoyer, à Winnipeg, au lendemain d'une tempête de neige.

Une équipe technique s'emploie à nettoyer les rues à Winnipeg, au lendemain d'une tempête de neige.

Photo : The Canadian Press / JOHN WOODS

Radio-Canada

Les stigmates de la tempête de neige qui a frappé Winnipeg seront visibles pendant plusieurs années, selon les experts. Ils estiment cependant que les arbres en sortiront mieux armés pour affronter de tels événements.

Winnipeg, Calgary : même combat? Cette ville de l’Alberta a aussi fait face à une incroyable tempête de neige il y a plusieurs années lors de laquelle près d’un million d’arbres sont tombés. L’événement est aujourd’hui appelé Snowtember.

Je dirais que, sans équivoque, notre canopée a retrouvé la santé, a expliqué Todd Reichardt, Winnipégois de naissance et responsable de la forêt urbaine de la Ville de Calgary, à nos confrères de CBC.

Après la tempête de neige qui a frappé Winnipeg il y a deux semaines, il est venu appuyer les services de sa ville d’origine quant à leur façon de gérer les dégâts.

Selon les représentants de Winnipeg, des dizaines de millions de dollars seront nécessaires pour ramasser et nettoyer les débris après les dégâts causés par les chutes de neige. Environ 30 000 arbres de la ville ont été endommagés, et des dizaines de milliers d’autres, qui appartiennent à des particuliers, ont été touchés.

D’après Martha Barwinsky, responsable de la gestion des arbres pour la Ville de Winnipeg, les terrains dont la Ville est propriétaire ne seront pas nettoyés avant trois semaines. Il faudra même peut-être une année entière pour tout nettoyer. Pour replanter et restaurer, Martha Barwinsky estime que cinq années seront nécessaires.

Changement de stratégie

Cette année encore, quelques jours avant Winnipeg, l’Alberta a reçu d’importantes chutes de neige. Les arbres de Calgary ont absorbé toute cette neige, sans plier.

Nous nous en sommes sortis indemnes, a déclaré Todd Reichardt. La Ville de Calgary a investi plus de 35 millions de dollars sur trois ans pour remettre sur pied ses espaces verts.

Calgary a retenu la leçon et a révisé sa stratégie d'élagage. Fini la méthode géographique, les arbres sont coupés en fonction de leur niveau de dangerosité.

Une grosse partie des 35 millions de dollars injectés pour la restauration de la forêt urbaine a permis de financer cette nouvelle approche. Cela a été vraiment bénéfique et nous avons obtenu beaucoup d’aide de nos concitoyens, a souligné Julie Guimond, responsable de la forêt urbaine de Calgary.

Si la forêt urbaine de Calgary est sortie plus forte de cette tempête, l'arboriculteur Cordie Anderson estime que celle de Winnipeg fera de même. Gerry Engel, président de l’association Trees Winnipeg, partage ce point de vue. Il souligne : Les choses vont se remettre en place. Tout cela va se remettre à pousser. Il y a aura de la lumière là où il n’y en avait pas avant.

Manitoba

Conditions météorologiques