•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des élèves s’attaquent aux débris de fil à pêche dans les lacs de Whitehorse

Trois adolescents déposent du fil à pêche dans un seau. Derrière eux, un lac.

Ces jeunes Yukonais disent avoir été choqués par la quantité de fil à pêche abandonné près des lacs de la région.

Photo : fournie par Dennis Zimmerman

Radio-Canada

Des élèves de l’École F.H. Collins de Whitehorse veulent nettoyer les débris de fil à pêche dans les environs des lacs de la région de la capitale du Yukon.

Ce projet s'inscrit dans le cadre de l’initiative Projet 3 % qui vise à mobiliser 100 000 jeunes Canadiens à poser des gestes pour l’environnement dans leur communauté en leur offrant du mentorat.

Quatre adolescents de l’école ont inspecté deux lacs pendant une vingtaine de minutes chacun pour évaluer la quantité de fil à pêche à ramasser.

« C’est fou », dit Sarah Charlton. « Au début, on n’en voit pas tellement, mais dès qu’on commence à en trouver, on se rend compte qu’il y en a partout. Il y en a de gros tas. »

Le projet prend graduellement forme, et les élèves sont à la recherche de solutions au problème.

« On pourrait vouloir éduquer les gens. On espère créer des affiches pour montrer les effets néfastes du fil à pêche et comment s’en débarrasser correctement », dit Sarah Charlton.

Les élèves prévoient également construire un prototype de réceptacle pour les déchets de fil à pêche, qui pourrait être installé aux abords des lacs de la région.

Grand-Nord

Faune et flore