•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un dépôt à bouteilles nouveau genre à Tofino

Josie Osborne, un sac plein de bouteilles à la main, et Allen Langdon posent fièrement devant le conteneur où il est possible de retourner ses bouteilles.

La mairesse de Tofino, Josie Osborne (à gauche) et le président-directeur général de Return-It Allen Langdon (à droite).

Photo : Return-It

Radio-Canada

Les résidents de Tofino peuvent à nouveau recycler leurs bouteilles grâce à une idée originale qui a transformé un conteneur en dépôt à bouteilles.

Depuis la fermeture du dépôt conventiionnel il y a deux ans, les résidents devaient se rendrent à Ucluelet, à environ 40 minutes de Tofino pour recycler leurs bouteilles. 

C’était une source de frustrations et de désagréments, admet la mairesse de Tofino, Josie Osbourne.

Un conteneur bleu et jaune avec un logo qui dit Return-It Express & Go.

L'idée derrière ce genre de point de dépôt est de permettre aux localités éloignées ou aux villes où les terrains sont rares et coûteux d'offrir le service.

Photo : Return-It

Le fonctionnement du nouveau dépôt, créer en collaboration avec l’organisation à but non lucratif Return-It, est simple. Les gens mettent une étiquette sur leurs sacs, saisissent un code d’identification personnel pour ouvrir la porte et y laissent les sacs qui seront ramassés plus tard pour être amenés à une installation de triage.

Les remboursements sont crédités sur le compte en ligne des individus.

Un sac plein de bouteilles de toutes sortes.

Les résidents qui voulaient recycler leurs bouteilles devaient auparavant conduire près de 40 minutes pour le faire.

Photo : Radio-Canada / Megan Thomas

Selon le président-directeur général de Return-It, Allen Langdon, il s’agit d’une première en Colombie-Britannique.

Nous savions qu’il serait difficile d’ouvrir un dépôt traditionnel à Tofino parce que les terrains sont chers. Nous ne savions pas si un modèle conventionnel aurait été rentable, explique-t-il.

Colombie-Britannique et Yukon

Recyclage