•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des centaines de personnes participent au Défi Pierre-Lavoie en Abitibi-Témiscamingue

Des gens rassemblés pour une marche

C’est la première fois que la Ville de Témiscaming accueille la Grande Marche du Défi Pierre-Lavoie.

Photo : Radio-Canada / Tanya Neveu

Radio-Canada

Encourager les saines habitudes de vie, c’est la mission que se sont donnée des centaines de marcheurs à travers la région de l’Abitibi-Témiscamingue. Ils ont participé à la grande marche du Défi Pierre-Lavoie.

C'est sous le soleil que plus de deux cents personnes ont pris part à la Grande Marche à Témiscaming.

C’est la première fois que la Ville accueille l’événement, organisé pour une 3e fois dans la MRC.

Le comité responsable de l’événement ne s’est pas arrêté à l’organisation d’une simple marche de 5 kilomètres. Tout au long de la journée, plusieurs activités étaient offertes gratuitement.

On a fait une grande journée dans le fond avec les accès à la piscine et au patin, les kiosques et la marche. On s’est dit pourquoi ne pas prendre une journée pour vraiment promouvoir les saines habitudes de vie. On voulait encourager les gens à être actifs et de bouger. Quand c’est gratuit, les gens sont aussi un peu plus motivés, explique Brittany Jennison, membre du comité organisateur.

La communauté autochtone de Kebaowek s’est aussi jointe à l’organisation de l’événement.

Kebaowek trouve que c’est une bonne idée de donner notre soutien à l’événement. Le but, c’est que les gens sortent dehors et  bougent, croit le responsable des sports dans la communauté, Mitchell McMartin.

Des gens rassemblés pour une marche

À Rouyn-Noranda, plus de 400 personnes ont participé à la grande marche du Défi Pierre-Lavoie.

Photo : Radio-Canada / Boualem Hadjouti

À Rouyn-Noranda, plus de 400 personnes ont pris part à l'événement.

On voit des familles, on voit des personnes âgées, on voit des amis. C’est beau de voir que les gens se donnent un défi de faire un peu plus que ce à quoi ils sont habitués. Ça rassemble vraiment toute sorte de monde, se réjouit la coordonnatrice des communications à la Ville de Rouyn-Noranda, Anne-Marie Nadeau.

Des marches ont également eu lieu à La Sarre, Amos et Val-d'Or et dans une centaine d'autres municipalités au Québec.

Abitibi–Témiscamingue

Activités sportives