•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les écocentres de la région connaissent un fort achalandage

Des containers remplis de déchets.

Les écocentres de la ville de Saguenay ont été particulièrement achalandés cette fin de semaine.

Photo : Radio-Canada

Flavie Villeneuve

Les citoyens de la ville de Saguenay figurent parmi les bons élèves de la province avec l’un des meilleurs taux de fréquentation des écocentres. À celui situé à Chicoutimi-Nord, par exemple, près de 160 000 visites par an sont enregistrées.

En cette Semaine québécoise de la réduction des déchets, le président du comité du développement durable et environnement à la Ville de Saguenay, Simon-Olivier Côté, dresse un bilan positif des écocentres de la ville.

C'est presque 4500 frigos et congélateurs que l'on démantèle chaque année.

Simon-Olivier Côté, président du comité du développement durable et environnement à la Ville de Saguenay

Simon-Olivier Côté remarque toutefois que les appareils électroniques soulèvent couramment des questions des citoyens.

On sait que c'est une grosse problématique. Souvent, on ne sait pas où les envoyer. Dans les écocentres, on les ramasse, mais il y a aussi des points dans la ville où on peut aller les porter, indique-t-il.

Matières acceptées :

  • Bois (peint, traité, aggloméré)
  • Céramique, brique, béton, asphalte, pierre - ne sont pas acceptés à l'écocentre du secteur sud de Chicoutimi.
  • Amiante et tout produit contenant de l'amiante - accepté à l'écocentre de Jonquière seulement.
  • Résidus de jardin
  • Métal
  • Pneus
  • Appareils réfrigérants
  • Produits électroniques
  • Carton

Selon un sondage mené par l'association pour le recyclage des produits électroniques du Québec, 62 % des Québécois possèdent des appareils électroniques désuets à la maison.

Martin Carli, porte-parole de l'association, tient à rassurer les usagers que leurs données personnelles sont détruites avant toute autre opération.

Il y a des systèmes d'effacement de données qui sont au début de la chaîne du processus de recyclage, les disques durs vont même être déchiquetés, affirme-t-il.

Le recyclage de produits électroniques permet de ne pas enfouir les produits dangereux comme le plomb et le mercure. Pour les matériaux comme le métal, le plastique et le verre, ils sont récupérés pour avoir une seconde vie.

Saguenay–Lac-St-Jean

Matières résiduelles