•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jagmeet Singh appelle les Canadiens à « voter pour quelque chose »

Plan rapproché du visage de Jagmeet Singh, de profil.

Jagmeet Singh estime avoir démontré que le NPD est prêt à se battre pour les Canadiens.

Photo : La Presse canadienne / Nathan Denette

Marc-Antoine Ménard

Le chef du Nouveau Parti démocratique, Jagmeet Singh, estime avoir démontré au cours de la campagne électorale que les Canadiens ont un choix, et qu’il devraient voter selon leurs convictions lundi, lors des élections générales.

De passage en Colombie-Britannique, à l’instar de ses homologues libéral, conservateur et vert, M. Singh a défendu sa décision de cesser de faire campagne dès dimanche après-midi, plutôt que de faire des rassemblements en soirée comme Justin Trudeau et Andrew Scheer.

On a fait notre travail, a résumé le chef du NPD qui, même s’il appelle les Canadiens à l’élire à la tête du gouvernement, semble prêt à tous les scénarios dans le prochain Parlement.

Il laisse entendre qu’un gouvernement minoritaire serait préférable à une majorité parlementaire pour les conservateurs ou les libéraux. Si on donne une majorité aux libéraux, ils brisent les promesses, ils favorisent les plus riches, a-t-il lancé.

Peu importe la décision des Canadiens et des Québécois, avec les néo-démocrates, vous avez un allié, vous avez quelqu’un qui va se battre pour vous.

Jagmeet Singh, chef du Nouveau Parti démocratique

Jagmeet Singh a rappelé les grands axes de la campagne néo-démocrate : assurance médicaments, assurance dentaire, logement abordable ou encore lutte contre les changements climatiques. Il soutient que le NPD est prêt à agir sur tous ces enjeux, contrairement à ses adversaires.

C’est ce que M. Trudeau fera, il vous demandera d’attendre. Il ne mérite pas votre vote, il vous a laissé tomber. […] Les conservateurs vont couper les services dont vous avez besoin, a ajouté M. Singh.

Je vous demande de voter pour l’espoir, de voter pour quelque chose.

Jagmeet Singh, chef du NPD
Notre dossier Élections Canada 2019

Quant à ses attentes au Québec, le chef du NPD a répété son slogan calqué sur celui du Bloc québécois : Le choix progressiste, c’est nous. Il a insisté pour dire que son parti, contrairement au Bloc, est capable de collaborer avec le reste du Canada et que lui-même est « prêt à travailler avec tout le monde ».

Pourrait-il collaborer avec la formation d’Yves-François Blanchet dans une situation de gouvernement minoritaire? [Ils] ont déjà dit qu’ils ne veulent pas travailler avec les autres et qu’ils ne peuvent pas travailler avec les autres, a répondu Jagmeet Singh.

En faisant le bilan de son parcours électoral, M. Singh a estimé avoir reçu beaucoup d’amour des Canadiens et Canadiennes parce qu’ils se retrouvent dans notre campagne. Il s’est dit « honoré » par le soutien exprimé à son égard.

Le chef du NPD, candidat dans la circonscription de Burnaby-Sud, en Colombie-Britannique, a commencé sa journée à Vancouver avant de se diriger vers Surrey. Des luttes serrées sont à prévoir à plusieurs endroits dans la province.

Politique fédérale

Politique