•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Réseau cellulaire dans le parc de la Gaspésie : la Haute-Gaspésie revient à la charge

Le clavier numérique d'un téléphone cellulaire

Le clavier numérique d'un téléphone cellulaire

Photo : Radio-Canada

Michel-Félix Tremblay

La MRC de la Haute-Gaspésie demande à Telus d'offrir le service cellulaire entre Sainte-Anne-des-Monts et le Gîte du Mont-Albert pour des raisons de sécurité.

À peine quelques kilomètres seulement après avoir quitté le bord du fleuve pour traverser la péninsule sur la route 299, le réseau de Telus Québec devient non disponible. Ce n'est qu'après avoir traversé complètement la péninsule, un périple nord-sud de 140 kilomètres, que l'accès au réseau est de nouveau possible.

Pourtant, des milliers de touristes empruntent ce tracé pour se rendre dans le parc de la Gaspésie, été comme hiver.

La MRC a récemment adopté une résolution demandant à Telus d'analyser la possibilité d'offrir le service entre Sainte-Anne-des-Monts et le Gîte du Mont-Albert.

On parle de 220 000 jours/visites dans le parc de la Gaspésie, alors en cas de pépin, ce serait très important d'avoir accès au cellulaire pour demander du secours.

Allen Cormier, préfet de la Haute-Gaspésie

Allen Cormier cite en exemple cette collision entre une voiture et un orignal survenue à Sainte-Paule, près de Matane, dans un autre secteur non desservi par Telus.

L'automobiliste qui est arrivé le premier sur les lieux avait dû abandonner les victimes sur place et faire trois kilomètres pour pouvoir joindre les services d'urgences.

Une carte de la route 299 en Gaspésie.

La communication cellulaire est impossible sur la route 299 qui traverse la Gaspésie.

Photo : Radio-Canada

Une demande presque identique avait été formulée en 2014, mais à l'époque, se souvient le préfet Allen Cormier, Telus se concentrait sur le déploiement de la fibre optique avec l'aide financière des deux ordres de gouvernement.

Car si des programmes comme Brancher pour innover, au fédéral, et Québec branché, au provincial, aident les entreprises privées à offrir Internet haute vitesse dans les zones plus éloignées, il n'existe aucun programme semblable pour élargir la couverture cellulaire.

La MRC prête à payer... en partie

Allen Cormier précise que la demande à Telus vise dans un premier temps à déterminer combien coûterait l'établissement d'un service cellulaire entre Sainte-Anne-des-Monts et le Gîte, c'est-à-dire sur un tronçon d'environ 30 kilomètres.

Quand les coûts seront connus, on va cogner à la porte de Telus, des autres fournisseurs, mais aussi des gouvernements et peut-être également au niveau de notre CLD [Centre local de développement].

Allen Cormier, préfet Haute-Gaspésie

M. Cormier cite en exemple l'entente entre Transports Québec, les MRC de la Gaspésie et la compagnie Keolis qui a permis d'améliorer le service du transporteur.

La MRC demande aussi à Telus d'élargir la couverture cellulaire dans le haut-pays, ainsi qu'entre les villages, le long de la route 132.

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Télécommunications